AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Survivants] Jared Hartmann

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Survivants] Jared Hartmann   Ven 29 Aoû - 20:50

    • Fiche d'Identité:


Nom : Hartmann
Prénom(s) : Jared
Surnom(s) : Aucun en particulier.
Date de naissance : Le 12 Novembre 2185
Age : 23
Lieu de naissance : New-York
Nationalité : La famille de Jared est à New York depuis des générations, mais elle est originaire d'Allemagne.
Votre Groupe : « Survivors » 
Profession : A vrai dire Jared n'a pas de métier fixe, il accomplit toutes sortes de travaux, mais il n'hésite pas à tuer, voler ou à faire tout autres choses « immorales » pour survivre,


    • Histoire et Genèse:


Fait marquant vous concernant :
Jared naquit en 2185, dans New-York. Sa mère ? Mary, une junkie, jeune et droguée. Elle ne s'était rendue compte de sa grossesse qu'au dernier moment, lorsqu'elle accoucha de l'enfant peu désiré.
Son père ? Une rencontre d'un soir, peut être un viole, à vraie dire elle n'en savait rien, l'alcool et la drogue ont tendance à apaiser les douleurs et aident à oublier, parfois un peu de trop.
Sa naissance se passa plus ou moins bien, par chance sa mère avait réussi à accéder à l'hôpital de New York.
Naître avait déjà été un véritable défi pour Jared, pourtant ce n'était qu'une formalité en comparaison de sa vie future ...

Peu après sa naissance, la mère de Jared réussit à décrocher de la drogue, plus par manque d'argent que par soucis maternelle. Cela facilita quelque peu l'épanouissent du jeune enfant mais, ruinée par des années de consommations assidus, sa mère n'avait plus vraiment de quoi le nourrir et bien souvent le troc ne suffisait pas ...
C'est dans cette ambiance que grandit Jared, au milieu des squatteurs et autres malfrats de l'Upper East Side. Bref, pas le cadre idéal pour une enfance heureuse, mais je crois que dans le monde actuel personne ne peut se vanter d'avoir été vraiment heureux un jour.
Très vite, vers l'âge de dix ans, Jared comprit qu'il lui faudrait vite se débrouiller seul, car, même si il l'aimait, il savait que sa mère n'était pas vraiment une personne sur qui il pouvait se reposer. Alors il se fit des « amis », puis,Vers l'âge de 15 ans , il se mit à fréquenter une bande de malfrat et peu importait qui était gentil ou méchant, il avait déjà compris que le seul véritable allié qu'il devait avoir c'était l'argent, ou plutôt des choses à troquer ... Vols, deales, meurtres, tout les moyens étaient bons pour réussir à avoir quelques choses à manger le soir. Pourtant, même si les affaires tournaient bien à l'époque, il savait qu'il ne pourrait pas continuer plus longtemps ce genre de choses. En effet , autour de lui tout ses « frères » tombaient comme des mouches, il savait pertinemment bien qu'il ne fallait pas trop forcer la chance et que, bientôt, ce serais dans sa poitrine que viendraient se ficher les balles du gang d'en face si il continuait à jouer à ce jeu dangereux.

Après un an de bons et loyaux services au sein de sa bande, Jared eut de plus en plus de mal à vouloir survivre. Entre temps sa vie avait complètement changé à cause d'un événement majeur et plutôt tragique: la disparition de sa mère, celle-ci avait complètement disparue sans aucunes raisons apparentes ... Tout cela, combiné au fait que sa situation était redevenue plus que précaire -bien qu'elle n'était pas fameuse avant- , le fit craqué, lui qui, pendant toutes ces années, avait évité d'y toucher ... La drogue, il la savait dangereuse , il avait vu comment elle avait détruit certains de ses amis, comment elle avait réduit en esclavages certains de ses ennemis ... Mais elle était si pratique, elle pouvait nous rendre plus fort, nous faire croire au bonheur, elle faisait oublier les choses qui nous rendent folles à force de tourner, de tourner et de tourner sans cesse dans notre tête. Bref, c'était le remède miracle à tout les maux dont un jeune homme comme lui pouvait souffrir. Cet épisode de sa vie ne dura pas longtemps, enfaites cela aurait pu s'éterniser, il aurait pu finir complètement siphonné, amorphe, accroc pour le restant de sa vie mais fort heureusement il réussit à s'en sortir.

C'est un soir, au détour d'une ruelle, alors qu'il revenais bredouille d'une rencontre avec son fournisseur -les tarifs ayant augmenté, le jeune homme n'avait pu s procurer la précieuse substance- , qu'il rencontra Prophet, c'était un surnom, évidemment. Prophet était un clochard afro-américain. Cet homme ... il était si ... spirituel ? Il dégageait une aura bienfaisante, une aura de bonheur pur ... Prophet poussa Jared à la confession, celui-ci lui raconta sa vie, ses malheurs, ses quelques joies ... Bientôt une vraie relation Mentor-Eleve s'installa entre le jeune homme et le vieux clochard. Peu à peu Jared sortit de l'enfer de la drogue et redevint sain d'esprit. Quatre années s'écoulèrent, Jared était alors âgé de 21 ans. Depuis le grand bouleversement qu'il avait connu auprès de Prophet, rien n'avait véritablement changé, il avait retrouvé un semblant de vie, travaillant ici et là pour des boulots de réparations, ou des livraisons plus ou moins douteuses et, parfois, un meurtre ou deux... Jared avait longuement réfléchis à la question avant d'accepter ce genres de jobs car le meurtre était une des nombreuses choses qui lui avais fais entamé sa descente aux enfers. Enfaites il s'était comme « entendu » avec lui même, il s'était posé des conditions: il ne tuerais que certains types de personnes, pour des raisons bien spécifiques: pas tuer d'innocents, bref, n'acceptez que ce qui semblais juste et profitable à ses concitoyens, comme le meurtre de bandits ou d'hommes d'affaires peu scrupuleux.

3 années passèrent, entre temps Prophet, le mentor du jeune homme, avait disparut, tout comme sa mère à l'époque, mais l'héritage spirituel qu'il avait transmis à Jared lui permis de passer outre cette étape difficile de sa vie, désormais il garderait un parfait contrôle de lui même. Mis à part la douloureuse perte de son ami, rien n'avait véritablement changé dans la vie du jeune homme, mis à part qu'il avait enfin trouver un semblant de bien être.

Raconter un épisode marquant de votre adolescence :
Détails de la rencontre entre Jared et Prophet

«  - Nan désolé mec, mais t'as pas l'compte ! 
-Hein ? Comment ça j'ai pas l'compte ?! Ca a toujours été ce prix là !
-Ouai, p'tet, mais c'est pu le cas, alors allonge le fric ou t'as rien, nada, niet, zéro!
-J'ai pas la thune, tu l'sais bien !
-Alors trouve le ...
-Tu sais bien que je tiendrais pas jusque là !
-C'est le cadet de mes soucis tu vois ... »


Et le dealer s'en alla ... Jared, complètement dépité, ressentais déjà les effets de manque, il fallait qu'il trouve ce fric ! Il fallait qu'il le trouve ! Le jeune homme se mit à déambuler, guidé par ses pas hasardeux, au travers des ruelles sombres et malfamées de l'Upper East Side quand, soudain, il se rendit compte d'une présence ... Cherchant furtivement du regard à vérifier cette impression , il aperçut, enfouis dans des cartons usés et humides, un vieux clochard afro-américain. Sa première impression fut une désagréable sensation d'affront: comment cet homme, aux problèmes immenses et à la situation si misérable pouvait afficher un regard si ... joyeux ? Comment osait-il être heureux dans de telles conditions ?! Pour Jared, qui n'osait même plus affronter ses problèmes en face, oser être heureux dans la misère et la souffrance, c'était incompréhensible !

Puis vint la seconde impression, une impression de bienfaisance, de bonheur. Cet homme ... il possédait une si belle aura, une aura de ... joie ? Il irradiait de bonheur ! Comment faisait-il, lui, le clochard trempé et probablement mort de faim, accablé sous le poids de l'âge ?

« - Qui êtes vous ?! Lança Jared, en direction du vieil homme »
Pas de réponse.
« Qui êtes vous ?! » Reprit Jared, de plus bel.
« Oh, c'est à moi que tu parles petit ? »
« Qui ... êtes ... vous ?! »
«  Ici on m'appelle Prophet. »
« Prophet, hein ? ... »
« Que me veux tu ? »
« Comment osez vous ... Comment osez vous montrez si heureux ? »
« Oh ... C'est ça qui te rends en colère ? Tes problèmes te rendent fous et cela t'énerves que moi, dont les maux sont plus graves,je ne sois pas atteint ?  Dis moi, quels sont tes problèmes ? »


Pour une raison inconnue, ou seulement peut être ému par le fais que quelqu'un cherche à écouter ses problèmes, Jared raconta sa vie, son lot de peine et ses maigres joies. Il lui raconta son enfance, le gang, les vols, les meurtres mais aussi sa mère et la drogue ... Tout ce qui le pesait, Prophet en avait désormais connaissance. Tout ceci ne se fit pas en un jour, évidemment, mais peu à peu Prophet devint un mentor pour le jeune homme, qui, peu à peu, n'eut plus besoin de s'inquiéter pour savoir si, oui ou non, il aurait réunis la somme toujours plus exorbitante que lui demandais son fournisseur.



Raconter un acte que vous avez accomplis pour survivre : [7 lignes minimum] idem que pour l’épisode précédent un mini récit avec dialogue, raconter nous un fait de votre vie quotidienne, quelque chose que vous avez été obliger de faire pour survivre dans la ville, quelque chose que vous pouvez regretter ou au contraire mettre en avant.


    • Relations, Liens dans la Ville:

Aucunes en particulier.

    • Caractéristique Physique et Psychologique:


Caractère : [10 lignes minimum] Dix lignes vous sont demandés afin que les autres membres du forum puissent bien cernés la personnalité de votre personnage, son tempérament, mais aussi ses goûts ses convictions, développer bien votre caractères et donner des raisons aux comportement étranges de votre personnage par exemple son agressivité envers les hommes justification éventuelle : a été violée par un homme à l’âge de 15… Parler aussi de son ou ses défauts dominants, des ses qualités principales…

Apparence physique : [10 lignes minimum] Décrivez votre personne en n’omettant aucun détail, parler de son style vestimentaire, de sa démarche, des traits de son visage, de ce qui fait de lui un être unique en ce monde, des tatouages, des piercings… c’est a indiquer ici !

    • Autres Informations:


Nom de la Personnalité sur l’Avatar : Jared Leto
Code de Confirmation du règlement :
Quel est votre niveau de RP ? : Je fais du RP depuis 2 ou 3 ans, mais pas en continu, j'arrête parfois pendant plusieurs mois. Je reprends juste d'une pause de quelques mois.
Autorisez vous votre personnage à mourir : Pourquoi pas, si j'en ai assez de lui.
Comment avez vous découvert le forum : Un forum recensant les meilleurs rpg du moment, il me semble !
Un petit commentaire ? J'aime les frites! Mais sinon, ma fiche n'est évidemment pas terminée, ce sera reglé peut être ce soir, ou alors lundi car je m'absente ce WE Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
[Survivants] Jared Hartmann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARKIEWICZ "Derniers Survivants de la G.I" - Lt
» les survivants
» (1955) Les Survivants de l'infini
» Un des survivants raconte le miracle de l'amerrissage de l'avion sur Hudson.
» changement de combinaison coffre HARTMANN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* South Of Heaven } :: { And Now, The War Begins * :: « Salle des Archives »-
Sauter vers: