AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Just i want you to know [Cas']

Aller en bas 
AuteurMessage
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Just i want you to know [Cas']   Dim 5 Oct - 0:47

    Jinx Winchester n'était pas le genre de femme à s'apitoyer sur son sort, non elle était plutôt de celle qui décidait de prendre leur vie en main pour surmonté les épreuves. La dernière en date ? La prise d'otage ayant eut lieu à la soirée masqué au Zoo de la ville, soirée où elle s'était fait tiré dessus, soirée où son pouvoir s'était déchaîné alors que la douleur lui vrillait le corps entier, elle n'avait blessé personne mais la douleur qu'elle avait ressentie avait été intense, si forte, car lorsqu'elle était tombé au sol blessé de l'eau avait touché sa peau, suffisamment pour qu'elle s'auto électrocute. Suffisamment pour qu'elle comprenne ce qu'elle avait fait enduré à James. Elle avait cru devenir folle, et puis épuisée son pouvoir avait arrêté de se déchaîner et elle avait sombré. Lorsqu'elle s'était réveillée elle se trouvait dans l'appartement de Casey, une semaine s'était écoulée, et il l'avait veiller chaque journée, chaque nuit. Il avait soigné sa plaie par balle et avait bandé son bras, attendant qu'elle sorte du coma dans lequel son corps l'avait plongé pour ne pas s'auto détruire, pour qu'elle ne meurt pas de fatigue.

    Jinx avait fini par se réveillé au grand soulagement de son meilleur ami, c'était deux semaines plus tôt, depuis Jinx avait quitté l'appartement de Casey pour retrouver son douillet petit nid sur Central Park, mais elle n'avait pas pour autant repris la chasse, bien au contraire, elle s'accordait une pose, et n'avait plus utilisé son pouvoir depuis son réveil, craignant de connaître à nouveau une souffrance sans nom. Casey l'avait remarqué mais n'avait rien dit, Jinx savait qu'il savait mais n'en parlait pas, ils ne parlaient pas de ce qui s'était passé ce soir là, aucun d'eux. Casey se contentait de veiller discrètement sur elle, s'assurant qu'elle se ménageait et que sa blessure ne s'infectait pas, il passait la voir chaque soir, restait un peu avec elle et ne rentrait qu'une fois qu'elle s'était endormie, Jinx ne l'avait jamais vu ainsi, elle était touché par son attention envers elle, elle aimait l'avoir auprès d'elle.

    Lorsque Jinx émergea ce matin là son bras la lançait douloureusement, elle se leva donc en grimaçant, la journée ne faisait pourtant que commencer. Elle posa ses pieds au sol et enfila une épaisse chemise en laine, qui se trouvait être à Casey ses affaires trainaient un peu partout dans la maison de la jeune femme mais ca ne la dérangeait pas, par dessus le tee shirt et le shorty qui lui servait de pyjama et descendit au rez de chaussé se préparé du café, attrapant sur le comptoir de la cuisine un tube de pilule anti-douleur qu'elle s'était procuré par son réseau de contact au sein de la ville, elle avait du y mettre le prix mais l'effet était immédiat, la douleur s'envolait quelques minutes après la prise d'une pilule, elle fit passé le comprimé avec un peu de café et s'installa dans le canapé ôtant son bras de l'écharpe médicale qui la maintenait immobile Jinx massa doucement ses muscles endolories tout en fixant la porte de la pièce qui lui faisait face.

    Elle n'y avait plus mis les pieds depuis cette fameuse soirée masquée, sa pièce de chasse, sa tanière, là où se trouvait rangé toutes ses armes et ses recherches, sa base de donné personnelle et son matériel de traque. Elle ne voulait plus de cette vie, elle avait trop souffert et ne s'en rendait compte qu'à présent. La vie était trop courte, elle n'aurait pas du perdre toutes ses années à traqués des hommes, à blessés et parfois à tuer, elle avait perdu du temps, un temps précieux. Elle ne l'avait comprit que lorsqu'elle était sortie du coma deux semaines plus tôt lorsque son regard avait croisé celui plein d'inquiétude de Casey. Elle l'avait fait souffert sans le désirer lui la seule personne au monde qui comptait réellement pour elle. Elle lui avait promis d'arrêter tout cela, de ne plus se mettre en danger, car elle s'était fait tiré dessus en voulant intervenir, en voulant sauver la vie d'innocent, elle avait voulu joué les héros, elle s'était mise en danger par orgueil, par défis, et elle avait faillit mourir, pire elle aurait pu blessé les gens autour d'elle si elle ne s'était retrouvé aspergée d'eau, elle aurait pu blessé Casey, tout cela parce qu'elle avait agit sans réfléchir.

    Mais se résoudra à abandonner ce qui avait été toute sa vie jusque là était loin d'être facile, si elle avait survécu à toutes ses années de chasse était dans un seul but, venger la mort de ses parents, leur assasinat par des voyous, mais depuis l'incident du Zoo elle se demanait si tout cela avait vraiment un sens, si elle était vraiment cette machine de guerre qu'elle était devenu, si c'était de cela qu'elle voulait qu'on se souvienne si il lui arrivait quelque chose. Car jusqu'à présent elle n'avait rien fait, rien fait qui mérite que l'on se souvienne d'elle. Elle avait même perdu de vu le but premier qu'elle s'était fixé en devenant chasseur de prime retrouvé le meurtrier de ses parents, elle ne voyait plus qu'en la chasse un moyen de gagner de l'argent facilement pour ensuite le dépenser en alcool, en sortie et en nourriture. Etait ce la vie qu'elle voulait vraiment ? Son pouvoir elle ne s'était servit qu'a des fins personnelles, elle n'avait sauvé personne, elle s'était même perdu elle même. A quoi rimait d'avoir un tel pouvoir si c'était pour l'utiliser inutilement, en faisant du mal à ceux qui l'entourait ? Elle avait utilisé son pouvoir pourquoi dernièrement ? Torturé un homme, échappé à une jeune fille aux pouvoirs surprenant, joué les héros lors d'une prise d'otage.... Brillant très brillant. Et qu'avait elle fait de notable ses derniers temps ? Rien. Jinx se leva, laissant doucement son bras se tendre dans l'alignement de son corps, elle grimaça de douleur mais serra les dents, elle se dirigea vers la porte elle leva son bras valide pour ôté quelque chose qui pendait à une chaîne autour de son cou, des plaques militaires appartenant à sa mère et une clé, elle ouvrit doucement la porte et posa les plaques sur le bureau au centre de la pièce, elle tourna ensuite les talons et referma la porte derrière elle, la clé en main elle glissa le petit bout de métal dans la serrure et verrouilla la poignée. Une page venait d'être tournée, une nouvelle vierge venait de s'ouvrir, et Jinx savait avec qui elle souhaitait l'écrire, elle l'avait toujours su mais ne le réalisait que maintenant que le passé se trouvait derrière elle.

    Lorsque Jinx sonna à la porte de son meilleur ami elle savait par avance qu'elle n'obtiendrait pas de réponse, Casey devait se trouvé au bar comme tout les jours depuis qu'elle s'était réveillé, elle fouilla donc du regard le perron et trouva rapidement ce qu'elle cherchait, l'endroit où Casey laissait toujours une clé de rechange. Elle la récupéra et entra dans la maison tirant derrière elle des sacs de courses. Le Docteur Casey lui avait ordonné de ne pas se servir de son bras gauche, aussi n'avait elle qu'un sac de provision dans son bras droit, et oui lorsque Casey ordonnait Jinx écoutait, c'était bien les rares fois où elle écoutait d'ailleurs. Elle posa ses paquets dans la cuisine et ôta son épaisse veste la protégeant du froid de l'hiver et s'afféra a préparé le diner. Si si vous avez bien comprit Jinx préparait un repas. Etonnant ? Pas tant que cela si on prenait en compte que la jeune femme voulait changé, faire quelque chose de bien dans sa vie, tout recommencé à zéro, faire ce qu'elle avait toujours voulu faire mais que le poids du passé l'avait empêcher d'accomplir. Mais à présent tout était différent, elle voulait avancé, devenir quelqu'un de bien, faire que quelqu'un se souvienne d'elle pour autre chose que son don pour la traque. Une seule personne la connaissait réellement, et cette personne l'avait veillé durant sept jours sans prendre de repos, cette personne allait rentré d'un instant à l'autre pour se changer et ensuite repartir vers Central Park comme chaque soir. Mais ce soir serrait différent car Jinx avait réalisé une chose en sortant du coma sept jours après la soirée masquée... Une chose qu'elle devait lui avoué.

    Lorsqu'elle entendit la porte d'entré s'ouvrir Jinx était en train de poser le plat sortit du four sur la table de salle à mangé qu'elle avait dressé pour l'occasion, elle n'était pas revenu dans cette maison depuis quelques temps, elle avait des souvenirs ici, des souvenirs d'avant la mort de ses parents, elle aimait cet endroit. Lorsque Casey entra dans la maison un délicieux fumet dû lui caresser les narines car il se dirigea d'instinct vers la cuisine, les hommes tous les mêmes. Jinx se retourna alors qu'il passait le seuil de la porte.

    « Bonsoir très cher ! Surprise ! » Elle souriait pour la première fois de la journée et son sourire n'était rien que pour lui. « Content de me voir ? Je me suis dis que pour une fois c'était Rome qui devenait venir à toi plutôt qu'a toi de venir à Rome ! »


_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Dim 5 Oct - 2:22

    Qui aurait pu croire que tout cela tournerait si mal… Eux qui s’étaient rendus à cette inauguration du Zoo dans le simple but de passer une agréable soirée, Casey souhaitant se détendre… Il l’avait terminé complètement paniqué, avec une blondinette en piteux état. Tu parles d’un moment de détente ! Cette prise d’otage serait sans doute marquée à vie dans son esprit, comme étant la nuit où il avait failli perdre sa meilleure amie, la seconde femme de sa vie après sa mère. En somme une horrible nuit… Il l’avait ramené chez lui, avec toutes les précautions possibles et imaginables, puis l’avait soigné pour enfin rester à son chevet et veiller sur elle H-24. Ses blessures étaient sérieuses, ce qui avait inquiété le jeune homme. Mais ce coma n’avait pas apaisé la peur qui avait pu l’habité, non loin de là même ! Jour et nuit il était resté au chevet de la jolie blonde, espérant en vain qu’elle ouvre à nouveau les yeux, qu’elle esquisse un semblant de sourire espiègle, qu’elle plonge son regard malicieux dans ses propres yeux verts. Sept longs jours… Il avait dû attendre une semaine avant de la retrouver, de pouvoir se dire qu’à présent tout allait bien se passer, qu’elle était hors de danger.

    Cela faisait deux semaines qu’elle était rentrée chez elle, malgré que Casey ne soit pas très chaud pour cela. Si ça n’avait été que de lui, il l’aurait séquestré dans son appartement, de peur qu’il lui arrive quelque chose. Il avait tellement flippé à vrai dire, que sa réaction était tout à fait compréhensible. Enfin il lui avait fait pas mal de recommandations, comme ne pas trop forcer, et surtout pas sur son bras, se reposer au maximum sans pour autant se laisser aller. Il avait bien vu que Jinx changeait doucement… Elle ne semblait plus avoir cette perpétuelle envie de partir en chasse, n’utilisait plus son pouvoir. Il en avait bien conscience, mais n’osait pas en parler, car si cet évènement l’avait affecté, il ne préférait pas imaginer l’impact que cela avait eu sur la jeune femme. Elle avait beau se montrer forte, il la connaissait mieux que quiconque, et savait qu’elle n’en était pas moins fragile et délicate.

    Cas’, d’un naturel bienveillant et protecteur, avait décidé de rendre visite à son amie quotidiennement, pour surveiller la plaie, la soigner, et surtout lui montrer qu’elle n’était pas seule, qu’il était là pour elle et qu’il la protégeait. Il avait échangé ses nuits de travail contre des journées, afin de pouvoir passer voir Jinx après le boulot. Un petit détour fait en bécane dans son propre appart’ afin de se changer, et hop, peu de temps après il se retrouvait sur le palier de Mlle. Winchester. Enfin qu’importe la distance, aux yeux de Casey la miss était des plus importante. Il faisait attention à elle, vérifiait qu’elle allait bien, et restait un moment avec elle… Du moins il restait jusqu’à ce que Jinx se laisse aller dans les bras de Morphée. Il avait d’ailleurs l’habitude de laisser une couverture polaire sur ses fines épaules, puis de déposer un baiser sur son front, avant de reprendre le chemin de son appartement.

    Ce soir encore il allait faire de même. La journée avait été plutôt longue, il devait bien le reconnaître. Et malgré le fait qu’il adore son travail, il était bien content qu’elle soit enfin terminée ! Il ne pensait qu’à une chose : retrouver la belle, et s’assurer que tout allait bien. Casey n’était pas d’un naturel anxieux, ou du moins aussi prévenant. Il prenait soin des gens qui l’entouraient, mais n’avait jamais atteint cela. Ca s’expliquait peut-être par la trouille qu’il avait eut en fait… Qui sait ? Lui, il n’en savait trop rien, mais s’efforçait de ne pas trop y penser, trouvant que ça ne servait à rien de se questionner ainsi, qu’il perdait son temps inutilement. Il réagissait ainsi et c’est tout, Basta ! Donc comme je disais, ce soir encore il était rentré chez lui, afin de se changer.

    Mais en passant le seuil de la porte… Ce fut différent ! Il mit quelques secondes avant de repérer ce qui pouvait lui donner cette impression. De sa cuisine s’échappait un délicieux fumet, chose extrêmement rare, si ce n’est même inconnue. Il fronça les sourcils, se demandant pourquoi ça sentait si bon. Une chose est sûre, avec un parfum pareil, il n’avait pas à faire à quelqu’un qui lui voulait du mal. Sauf dans le cas contraire, où on aurait voulu l’empoissonner discrètement ! xD C’est étrange de rentrer chez soi et de voir alors qu’on y est pas seul, non ? Avouez-le voyons ! Roooh ! Mais de qui s’agissait-il ? Non car Casey savait bien que Jinx ne cuisinait jamais, donc là… Le mystère était total ! Il s’avança directement jusqu’à la cuisine, mais gardant tout de même une part de discrétion, marchant à pas de loup. Il arriva donc face à cette cuisine, ouverte sur son séjour. Une belle cuisine américaine, toute équipée, et pourtant si peu utilisée, quel gâchis ! Mais bref, passons ! Casey ouvrit de grands yeux étonnés en apercevant…


    « …Jinx ? »

    Il esquissa très vite un sourire en coin, qui laissa place à un air malicieux, très commun au barman. Cette expression taquine se dessinait bien trop souvent sur son visage, aux traits fins.

    « Tu cuisines maintenant ? C’est nouveau ça ! »

    Voilà, c’était comme obligé venant de lui ! La taquinerie ne pouvait pas quitter le jeune homme, c’était impossible ! Jinx avait dû s’y attendre, non ? « Bonsoir très cher ! Surprise ! ». Le sourire qu’elle lui adressait, lui faisait un bien fou, le rassurant vraiment. Il était des plus sincère, et c’était tout ce que Casey attendait d’elle, qu’elle remonte la pente, qu’elle affronte la réalité des choses avec son soutient, et qu’elle se remette à sourire comme elle avait toujours eut l’habitude de le faire.

    « Que d’attention ! ‘Fallait pas, je serais venu te voir, ça ne me dérange pas tu le sais bien ! »

    Il aurait pu lui dire qu’elle n’aurait pas dû, qu’elle n’avait pas à se fatiguée pour venir chez lui et lui faire à manger. C’était à lui de veiller sur elle et non l’inverse après tout !

    « Mais je suis content de te voir… »

    Il s’approcha d’elle, et déposa un petit baiser sur son front. Un petit geste bien simple, tout à fait innocent, mais qui traduisait tout de même l’attention et l’affection qu’il avait pour elle. Il prit place ensuite sur le plan de travail, s’installant à son aise, assis dessus. Bah quoi ? Il était chez lui, non ?

    « T’es là depuis longtemps ? Si j’avais su je me serais dépêché ! »

    Il lui adressa un nouveau sourire, amusé. Ca lui faisait du bien de voir qu’elle allait mieux, au point de venir lui préparer le dîner. Il espérait bien sûre qu’elle l’écoutait et ne fournissait pas plus d’effort qu’elle n’en était capable, mais dans le fond, ça lui faisait vraiment plaisir, il était content. Enfin ça devait bien se lire sur son visage, ou encore dans l’étincelle qui illuminait le vert clair de ses yeux, non ? ^^

    [Bidon, milles excuses ! xD Je suis dead, je m'arrête là !]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Dim 5 Oct - 20:04

    D'aussi loin que Jinx se souvenait jamais elle n'avait remis en compte ce qu'elle considérait comme sa mission, protéger les autres, jamais. Même depuis l'accident de James, jamais. Elle avait toujours penser qu'il était du devoir de que quelqu'un comme elle, c'est à dire sans amis ni famille, de protéger les autres du mal qui sommeillait en ville. Mais était-se ce qu'elle avait fait ses dix dernières années ? Avait elle véritablement aidé quelqu'un, avait elle sauvé des vies ? Non, elle avait même perdu sa mission des yeux, elle était devenu comme tous les autres chasseurs de primes, violente, désabusée et corrompu. Elle ne voulait plus de cette vie, c'était décidée, elle voulait avancée, aidée les autres, elle ne savait pas encore comment mais l'incident du Zoo lui avait ouvert les yeux, elle voulait être quelqu'un de bien.

    Elle avait eut le temps d'y réfléchir durant les longues journées qu'elle avait passé seule, elle ne savait pas encore comment mais elle voulait devenir quelqu'un de meilleur. Et elle savait que Casey la soutiendrait dans son choix de changer de vie. Il approuverait qu'elle risque moins sa vie, qu'elle soit un peu plus humaine, moins froide, qu'elle se serve de son pouvoir avec modération. Elle avait toujours eut son soutient, quoi qu'elle eut fait, il avait toujours été là, il l'avait toujours soutenu. Mais elle, avait elle été une si bonne amie ? L'avait-elle toujours soutenue ? Bonne question, car si elle avait été une amie aussi fidèle que Casey l'était pour elle, aurait elle risqué sa vie au mépris de ce qu'il ressentait, serait elle partie plusieurs jours à l'aventure sans lui donner la moindre nouvelle ? Elle connaissait la réponse à cette question mais elle refusait d'admettre qu'elle l'avait souffrir car c'était la dernière chose qu'elle souhaitait faire.

    Casey était tout ce qui lui restait, la seule personne pour qui elle comptait et qui comptait pour elle, le seul homme dans sa vie qui ne soit pas éphémère, elle refusait de le perdre, voilà pourquoi elle l'avait empêché de se lever ce soir là lors de la prise d'otage, elle avait préférée voir une inconnue mourir que de voir Casey se faire tué, elle avait préférée agir et mourir que de la voir ce faire tuer, c'était égoïste, elle le savait, en se réveillant une semaine plus tard elle avait vut dans ses yeux son soulagement, sa peur et aussi une légère touche de reproche, pourquoi as tu fais ça Jinx, semblait lui demander les yeux emmeraudes de son meilleur ami. Pourquoi ? Pourquoi avait elle préférée que ce soit elle plutôt que lui ?

    Elle savait pourquoi depuis plusieurs jours maintenant, elle avait pensé et repensé a cette soirée, a ce qu'elle était devenue avant qu'on ne lui dire dessus et qu'elle s'électrocute avec sa propre énergie, elle avait repensé à tout cela, à ce qui avait réveillé l'agressivité qui sommeillait en elle depuis l'accident avec James, et elle avait comprit, comprit ce qui avait déclenché en elle ses envies de meurtres de violence, de rage, ses débordements qui ne lui étaient pas coutumier, elle avait comprit pourquoi elle risquait ainsi sa vie... Et elle était là ce soir parce qu'elle devait en parler à Casey, s'était important pour elle si elle voulait recommencer à zéro, il lui fallait vider son sac. Mais elle ne pouvait pas le faire chez elle, ily avait encore cette part d'elle dans cette maison qui l'empêchait de parler, qui la rattachait encore à son passé, elle avait beau eut verrouiller l'accès à cette chambre elle restait présente à son esprit lorsqu'elle se trouvait chez elle.

    Elle préparait le diner pour s'occuper, pour ne pas penser à ce qu'elle allait faire et dire, elle voulait s'occuper jusqu'à ce qu'il rentre, elle voulait aussi pouvoir se donner une contenance si jamais, si jamais... Non elle ne voulait pas penser à cela. Jinx ne savait pas cuisiner, enfin c'est ce qu'elle prétendait, mais vivre à a dure durant plusieurs jours ouvrait l'appétit et une fois rentré d'une traque elle se mitonnait toujours un bon petit plat, achetant au marché noir avec sa paye nouvellement acquise de quoi se mitonner un bon petit repas. Elle n'était pas un as de la cuisine mais elle se débrouillait, ce soir elle mettait son expérience au service de son meilleur ami, un faible remerciement pour tous ce qu'il avait fait pour elle ses derniers temps, il avait mis sa vie entre parenthèse pour elle, n'était ce pas le plus beau gage d'affection qu'il pouvait lui faire ?

    Elle l'entendit entrer et son cœur loupa un battement, l'anxiété monta d'un cran, c'était stupide d'être nerveuse, ce n'était que Casey... Que Casey ? De qui se moquait elle ? Elle allait peut être le perdre en vidant son sac, elle avait le droit d'être anxieuse non ? Elle versait le vin dans deux verres lorsqu'il entra dans la cuisine, ses mains tremblaient, elle avait peur, chose suffisamment rare pour être noté dans les annales de la famille Winchester. Ses oreilles entrainées lui apprirent qu'il avait marqué un arrêt de surprise en entrant dans la cuisine, une esquisse de sourire se dessina sur ses lèvres qui se transforma en un véritable sourire lorsqu'elle se tourna pour lui faire face.


    « Il faut bien que je me renouvelle sinon tu vas finir par te lasser de moi beau brun ! » Répondit elle à sa taquinerie, elle lu du soulagement dans ses yeux, qu'elle soit ici prouvait qu'elle allait mieux, qu'elle avait surmonté l'épreuve de ses dernières semaines.

    « Je sais bien que cela ne te dérange pas... Mais ça faisait un moment que je ne t'avais pas surprise, alors me voilà... Et puis tu me manquais » Ajouta t-elle avec un sourire un peu hésitant. Lorsqu'il s'approcha d'elle pour déposer un baiser innocent sur son front Jinx savoura cet instant si particulier pour elle, peut être était ce le dernier après ce qu'elle allait lui dire ce soir.

    Il se percha sur le comptoir de la cuisine américaine, surveillant du coin de l'oeil le four essayant de deviner ce qui cuisait, Jinx en profita pour lui apporté le verre de vin qu'elle avait versée à son attention puis récupéra le sien posé près de l'évier. Enfin elle répondit à sa question en allant réduire le feu sous les poêles.


    « Non deux heures je crois... Pas plus... Si tu avais su que j'étais là ce n'aurait plus été une surprise gros bêta » Lança t-elle en buvant une gorgée de vin, un peu d'alcool lui donnerait le courage nécessaire pour parler, enfin c'était ce qu'elle avait pensé lorsqu'elle avait acheté la bouteille chez un caviste du Bronx. Elle lui sourit doucement et respira à fond, de là où elle se trouvait elle pouvait sentir le parfum si particulier de son meilleur ami, l'odeur ambrer de sa peau mélanger à celle de son après rasage, une odeur que Jinx connaissait par cœur.

    « En fait... Je voulais te parlé » Se lança t-elle finalement. « Je me suis dit que le faire devant un bon repas après une journée de travail serait plus sympa pour toi que devant une pizza chez moi... » Bon maintenant elle n'allait plus pouvoir reculer pas vrai ?

    La boule dans son ventre se resserra, pourtant ses yeux étincelaient toujours autant, peut être car peur et confiance se mélangeait en elle, elle savait que quoi qu'elle dise rien ne changerait entre eux, mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur, peur de se retrouver seule.


_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Dim 5 Oct - 23:48

"I want so much to open your eyes
Cause I need you to look into mine
Tell me that you'll open your eyes"




    Durant cette si longue semaine, Casey s’était retrouvé face à lui-même. Il n’avait pas pu s’empêcher de se demander ce qui se passerait par la suite, si Jinx lâchait prise. Oh bien évidemment il avait longuement refusé de penser à ça, ne pouvant pas admettre cette éventualité. Mais plus les jours s’étaient écoulés, plus il avait semblé perdre espoir. Ce n’était pas dans son tempérament de baisser ainsi les bras, mais la tristesse avait gagné son cœur, et la rage allait doucement prendre le relais si elle ne se réveillait pas.

    Les rares fois où il s’était accordé quelques heures de sommeil, il les avait passé à cauchemarder. Les cris de Jinx lui revenaient sans cesse à l’esprit, il revivait la scène, impuissant, comme figé par la douleur qu’exprimait son amie. Cette horrible vision de la blondinette coulant au fond du bassin, inerte, épuisée, semblait le hanter… Il avait voulu l’effacer à jamais de ses souvenirs, mais elle avait marqué son esprit, et il ne semblait pas pouvoir s’en défaire. Un vrai fantôme en somme, qui ferait désormais parti de lui. Une semaine passée à attendre, dans le doute et l’inquiétude, dans la peur… La crainte de la perdre. Et si elle l’avait abandonné ? Casey ne s’en serait sans doutes jamais remis.

    Un soir, la veille de son réveil d’ailleurs, il s’était installé dans le fauteuil, dans l’angle de la chambre, gardant les yeux rivés sur la belle. Les siens, ces beaux yeux bleus, étaient fermés et inconsciemment Casey s’en était voulu. S’il avait été plus rapide, s’il avait eut de meilleurs réflexes, ou du moins avait pressentit ce qu’elle s’apprêtait à faire, il aurait pu la stopper, la retenir. Mais sa main s’était refermée dans le vent ce soir là… Il ne s’était pas emparé de son poignet à temps, et à présent elle était allongée sur ce lit, entre la vie et la mort. Oui, Casey s’en était terriblement voulu, et comme il n’avait personne sur qui déverser sa colère, puisque le coupable était de toute façon mort, il l’avait fait envers lui-même.

    Heureusement elle s’en était remise, elle s’était battue, et même si Casey ne le lui avait pas exprimé clairement, il l’en remerciait. L’abandon il le connaissait trop pour de nouveau le surmonter. Tout comme lui Jinx connaissait la solitude, et cette dernière les avait tellement rapproché. Ils étaient présents l’un pour l’autre, et l’artiste avait besoin de cette présence pour être bien, pour se sentir vivant. Il la remerciait d’avoir surmonté tout ça, d’être là… Et il le faisait à travers les diverses petites attentions qu’il avait son égard, ou encore des gestes tendres le plus souvent. Il s’était promis de veiller sur elle, encore plus qu’il ne l’avait encore jamais fait. Car cet incident lui avait fait prendre conscience qu’il ne pourrait pas tenir le coup sans elle.

    Ce soir encore il comptait aller la voir, afin de s’assurer qu’elle allait bien. Mais il eut la surprise en passant le seuil de la porte de la trouver chez lui, dans sa cuisine. Il n’avait pas à aller jusqu’à la jeune femme, elle se présentait à lui d’elle-même. En effet il eut un petit temps de pause, comme si l’information avait eut du mal à atteindre son cerveau ou du moins que ce dernier avait été plus long que d’habitude pour l’assimiler. Il ne s’y était pas attendu, mais le plaisir de la voir n’en était pas moins grand. C’était une preuve pour lui qu’elle était de nouveau sur pieds, prête a affronter de nouveau le quotidien. Il la voyait souriante et ça faisait tellement de bien !

    Se lasser d’elle ? Comment le pourrait-il ? Elle était l’une des plus belles flammes qui rougeoyait dans la vie du jeune homme, elle n’était pas prête de s’éteindre. Casey refusait de voir ce feu mourir, et veillait donc à l’alimenter avec son soutien, son amitié, son amour... Elle prétendait vouloir le surprendre. C’est sûr qu’en cuisinant elle ne pouvait pas faire mieux ! Enfin l’aveu qu’elle glissa dans ces petites réflexions n’échappa pas aux oreilles du « beau brun » comme elle l’appelait. Il lui manquait… Tout autant qu’elle lui manquait ? Ca aurait té étonnant. Il s’approcha finalement d’elle et déposa un baiser sur son front. Un nouveau geste simple, mais qui en disait long.

    Puis il s’installa sur le comptoir de la cuisine, posant son regard sur elle et ne l’en détournant plus. Il lui demanda si elle était là depuis longtemps et sa réponse fut négative. Deux heures à peine… Elle souligna le fait qu’il s’agissait d’une surprise et qu’il n’aurait pas pu le savoir à l’avance. Pas faux, mais la vie n’est pas faite que de surprise, d’autant plus qu’elles peuvent s’avérer être mauvaises parfois. Là, ça n’était pas le cas je vous rassure. Elle lui avait amené un verre de vin, que Casey avait gardé en main. Il avait fait tourné le ballon, faisant jouer cette robe bordeaux sur le verre transparent, puis bu finalement une petite gorgée d’alcool.


    « Hey ! Où t’as vu que j’étais un gros bêta ?! Tsss ! »

    Il fit mine d’être vexé, mais laissa très vite son sourire amusé réapparaître sur ses lèvres. Jinx respira un bon coup, et se lança, avouant alors qu’elle voulait lui parler. Oh… Il lui adressant un regard, exprimant alors sa curiosité.

    « De quoi veux-tu me parler ? »

    Il bu une nouvelle gorgée de vin et posa son verre à côté de lui, sur le comptoir. Il se tourna légèrement afin de lui faire face, et cela correctement. Il plongea son regard, qui se voulait comme à son habitude rassurant et bienveillant, dans le sien. Elle n’avait rien à craindre de lui ou de son éventuelle réaction, pourtant il avait l’impression qu’elle avait peur… De quoi ? Il se l’était promis, il sera toujours là pour elle. Certes il ne le lui avait pas dit clairement, mais il le lui montrait assez bien non ?

_________________



Dernière édition par Casey Lawrence le Mer 8 Oct - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Mar 7 Oct - 12:57

    Jinx n’était pas de ses femmes qui faisaient de leur vie un livre ouvert que tous pouvaient consulter à leurs grés, non Jinx était plutôt de ses femmes dont l’existence était nimbée d’un voile de mystère. Elle ne se livrait que rarement préférant garder pour elle son histoire, son passé, elle avait ces vides en elle que personne ne pourrait comber, ces vides qu’avaient laissés ses parents en la quittant si brutalement. Il ne restait plus qu’une seule personne de son passé dans sa vie, la seule qui lui restait. Cette personne c’était Casey. Le seul élément constant de son existence, lui qui était toujours là, qui avait été toujours là dans son cœur. Toujours… Elle se rappelait précisement de la dernière fois où elle l’avait vut lorsqu’elle était enfant avant qu’ils ne se retrouvent une fois adulte. Ils avaient six ans et Jinx venait de perdre ses deux parents en l’espace de quelques jours…

    Dix huit ans plus tôt

    Norah Lawrence caressa doucement les cheveux de la petite fille blonde qui pleurait contre sa poitrine, retenant elle-même des larmes qui bordaient ses grands yeux saphir. Son cœur se brisait à l’idée de devoir, demain, abandonner cette enfant qu’elle aimait comme sa prorpre fille, mais c’était la seule chose à faire si elle voulait que la petite fille survive au reste de sa famille, Fort Wood était sur ses traces, ils n’étaient plus loin de les retrouvés, il fallait qu’elle disparaisse et que la famille Lawrence quitte le pays, c’était la seule solution, et quoi de mieux pour cacher une orpheline qu’un orphelinat ? Qui aurait l’idée d’aller fouillé parmis ses enfants abandonnés ? Mais cela n’empêchait pas la mlère de Casey de sentir son cœur se serrer à l’idée de devoir laisser cette petite fille seule dans une ville inconnue. Elle ressera son étreinte autour du corps de la fillette, te’ntant de la calmé en lui massant le dos et en caressant ses cheveux. Mais comment consoler une petite fille de six ans qui venait d’apprendre que son papa et sa maman ne reviendraient jamais la chercher, qu’ils étaient montés au ciel ? Soudainement tout le corps de la petite se relâcha dans ses bras, le visage encore noyé de la larmes Jinx s’étaient endormie, terrasser par le chagrin et l’épuisement. Elise la borda doucement recouvrant sa frêle silhouette d’une chaude et douce couverture. Elle la veilla plusieurs minutes, passant une main apaisante sur son visage lorsque la petite fille s’agitait, assise en silence sur le bord du lit qu’occupait la petite fille avant de voir la porte s’ouvrir et la petite bouille de son fils apparaître dans l’encadrement de la porte, elle lui sourit doucement et lui tendit les bras. Casey se précipita dans les bras de sa mère et se lova contre sa poitrine après avoir grimpé sur ses genoux, fixant de ses grands yeux verts sa meilleure amie qui dormait.

    « Dit maman » Chuchota t-il. « C’est vrai que son papa et sa maman ne reviendrons jamais ? »
    « J’ai bien peur que oui mon cœur. »
    Répondit sa mère en sentant à nouveau les larmes débordés de ses yeux.
    « Et Jinx ? » Demanda Casey de sa petite voix d’enfant.
    « Demain… Il faudra dire au revoir à Jinx mon chéri… Les gens qui ont fait du mal à son papa et à sa maman la cherche… Il faut qu’elle soit en sécurité tu comprends ? Alors nous devons la laisser partir… »
    « Mais… »
    Casey leva ses grands yeux bordés de larmes vers sa mère qui sentit son cœur se briser. « Mais Jinx… c’est ma meilleure amie… »
    « Je sais mon trésor…. Mais ce n’est qu’un au revoir mon cœur… vous vous retrouverez un jour… Je te le promets… »
    « D’accord… Maman je peux dormir avec elle cette nuit ??? »
    De ses yeux menaçaient toujours de s’écoulé des larmes de tristesse mais il y avait dans son regard une résolution et une tendresse incroyable pour un enfant de son âge.
    « Bien sur mon chéri… Papa et moi serront dans le salon si elle se réveille d’accord ? »
    « D’accord »


    Norha l’aida à se glisser sous les couvertures et les borda tous les deux alors que Casey se couchait sur le côté pour regarder sa compagne dormir, il allait veillé sur elle aussi longtemps que ses yeux resisterait à l’envie de se fermer, ça Norah n’en avait aucun doute, il tenait ça de son père, cet entêtement. Elle l’embrassa et quitta la chambre sur la pointe des pieds, laissant les deux enfants seuls. Lorsqu’elle referma la porte de la chambre les larmes se mirent a coulées sur ses joues, incontrôlable, Eric était là, il l’attendait, il la prit dans ses bras et la serra contre lui, eux aussi avaient perdus des proches aujourd’hui, ils avaient perdus leurs meilleurs amis. Il serra sa femme contre lui, lui murmurant qu’il l’aimait et que tout allait bien se passer.

    Les yeux de Jinx papillonèrent et finirent par s’ouvrir quelques minutes plus tard, Casey lui sourit doucement de son sourire édentée qui le rendait si mignon, pendant une seconde Jinx ne se rappela pas de pourquoi ses joues étaient baignés de larmes et puis le jour se fit dans son esprit et ses yeux se noyèrent de larmes, mais Casey était là, il se rapprocha d’elle et la serra contre lui.


    « Tu verras tout va bien se passé Jinx… On se reverra je te le promet… Personne ne nous séparera » Ce n’était que des mots d’enfants, mais ces mots avaient un sens pour l’un comme pour l’autre, c’était une promesse.

    De nos jours

    Elle savait qu’elle n’aurait pas du avoir peur de lui dire, d’avouer ce qu’elle avait sur le cœur, elle le savait, mais elle avait cette peur irrationnelle en elle d’être a nouveau abandonner, de perdre ce qui avait de plus cher à ses yeux. Cette peur elle ne pouvait la contrôler, c’était comme ça, elle faisait avec. Mais ce soir cette peur était à son apogée, Jinx en avait les mains qui tremblaient lorsque que Casey lui demanda de quoi elle voulait lui parler. Dieu que c’était difficile à dire, pourtant c’était si clair dans son esprit, pourquoi alors son cœur faisait il tant de difficulté à la laisser parler ?

    « En fait je… » Elle respira un grand coups et bu une nouvelle gorgée de vin… Aller Jinx ce n’était pas si difficile, il fallait juste qu’elle le dise, ensuite elle se sentirait mieux, ce serrait sortit, elle n’y penserait plus. Courage miss… Tu peux le faire… « Tu sais, j’ai beaucoup réfléchis ces derniers temps… J’ai surtout pensée à ma vie, a ce que j’avais accomplis, a ce que j’avais fais subir aux gens que j’aime… j’ai réalisé que je t’avais fais beaucoup de mal… Que mon comportement suicidaire, car c’est comme ça que je qualifie la façon dont je me comportais avant, t’avais blessés… Toi la seule personne à qui je tiens vraiment… » Elle respira à fond. « Ce que j’essaye de dire c’est que je t’aime Casey »

_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Mar 7 Oct - 22:25



    Jinx et Casey… Une longue histoire, une relation hors du commun, mais tellement solide. Amis depuis leur plus jeune âge, liés par les plus purs sentiments qui puissent exister dans ce monde : ceux d’un enfant. Il n’y avait pas grand-chose à dire à ce sujet, et Casey ne ressassait jamais tous ces souvenirs. Il préférait les garder dans un coin embrumé de son esprit, perdu au fin fond de sa mémoire. Des bons souvenirs il en avait un paquet, car c’était bien avec elle qui avait fait les 400 coups, jusqu’à l’âge de 6 ans. Ils avaient été malheureusement séparés, pour assurer la sécurité de la fillette. Ca avait été un vrai déchirement pour le petit garçon qu’il était. Quitter de force sa meilleure amie, sa confidente, la personne la plus importante à ses yeux après ses parents… Il l’avait très mal vécu, se refermant derrière sur lui-même. Norah, sa mère, s’était d’ailleurs sentit responsable, bien qu’elle savait que c’était la meilleure chose à faire. Elle avait donc vu son fils perdre de sa joie de vivre, de son éclat.

    Heureusement, le Casey optimiste qu’il était, celui qui ne perdait jamais espoir, qui se battait jusqu’au bout et croyait en la bonté de ce monde, était finalement revenu, après quelque années d’absence, et cela grâce à la musique. Cet art lui avait permis d’extérioriser tout cela, de se délester d’un énorme poids qu’il avait sur le cœur. Et il avait mûrit… Souvent, il s’était laissé aller à penser à Jinx, se demandant ce qu’elle était devenue, ce qu’elle avait pu faire de sa vie… Jamais, ô grand jamais, il n’avait pu l’effacer de sa mémoire, de son esprit, de sa vie en somme. Sa promesse, celle qu’il lui avait fait cette dernière nuit en sa compagnie, dans cette chambre plongée dans l’obscurité, il ne l’avait pas oublié, et jamais il ne l’aurait pu. Ils allaient se revoir, ils se l’étaient promis.

    Et là, au jour d’aujourd’hui, Casey était installé sur le comptoir de sa cuisine, en face de la jeune femme. Chacun ayant un verre de vin en main, ils se retrouvaient comme ils avaient pu le faire de nombreuses fois depuis quelques années déjà, depuis qu’ils s’étaient retrouvés. Car rien n’avaient changé entre eux. Certes, ils n’étaient plus des enfants, mais leur relation, malgré la distance et le silence, semblait avoir grandit avec eux, sans trop savoir comment. C’était tellement naturel, que Casey ne s’était pas posé la moindre question, ne serait-ce qu’une fois, à son sujet. Bref, tout était très simple entre eux. La preuve, ils venaient de vivre une épreuve assez difficile, Casey manquant de perdre à jamais la jeune femme ; cette dernière frôlant donc la mort… Et ils étaient là, face l’un à l’autre, affrontant leur quotidien, remontant la pente comme ils le pouvaient. Jinx avait toujours pu compter sur le soutien du musicien, et cela même quand ses choix lui déplaisaient. Les amis sont fait pour ça, non ? On ne tourne pas le dos à quelqu’un pour un rien.

    Elle voulait lui parler… De quoi ? Ca, il se le demandait, et ne perdit pas de temps pour la questionner. Elle semblait avoir peur, et cela l’intriguait encore plus. Pourquoi paraître si hésitante face à lui ? C’était si étrange. Elle ne l’avait pas habitué à ça à vrai dire. Il plongea donc son regard dans le sien, cherchant d’y trouver une réponse, qui apparemment avait bien du mal à franchir la barrière de ses lèvres. Elle apparaissait aux yeux de Casey comme nerveuse, buvant gorgée de vin sur gorgée… Elle tentait de se donner du courage ou quoi ? Il la fixa, d’un regard tendre, comme si ce dernier lui disait, lui répétait, et même lui affirmait, qu’elle pouvait parler, qu’il était à l’écoute, présent pour elle… Sérieusement elle n’avait rien à craindre. Elle soupira, et cela ne fit qu’attiser la part de curiosité, mais aussi peut-être d’inquiétude, qui s’était emparé de Cas’. Les questions n’allaient pas tarder à se bousculer à l’entrée de sa tête…

    Elle lui expliqua alors qu’elle avait beaucoup réfléchit. Le jeune homme la laissa poursuivre, attendant alors la suite, se demandant où elle allait en venir. « J’ai réalisé que je t’avais fais beaucoup de mal… ». Casey laissa un très léger sourire en coin apparaître sur son visage, l’air de dire que ce n’était vraiment pas grave, qu’elle n’avait pas à s’en vouloir pour si peu. Elle avait toujours été ainsi, il le savait bien et vivait donc avec.


    « Mais non… »

    Il se stoppa, la laissant reprendre après cette nouvelle profonde respiration. Ce qui suivit en aurait surpris plus d’un, et je ne sais pas si la petite gorgée de vin était mal passée, si elle ne lui avait pas fait tourner la tête, car Casey ne capta pas vraiment ce qu’elle avouait. Je vous rassure, il avait parfaitement assimilé les mots, mais peut-être pas leur sens. Un simple « Je t’aime » amical, non ?

    « Euh… Moi aussi tu sais… »

    Il souria de nouveau, amusé. Qui a dit que c’était un boulet ?! Imaginez-vous en face de votre meilleur(e) ami(e), et que ce dernier ou cette dernière vous avoue une chose pareil… Ne me dites pas que vous pensez directement à ça, car là vous seriez de beaux menteurs et menteuses ! Il remarqua bien que sa réaction était étrange… Il fronça quelque peu les sourcils, gardant une trace de son sourire aux coins des lèvres.

    « Jinx ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Mer 8 Oct - 14:19

    Elle l'avait fait, elle l'avait dit, elle avait avouée à Casey ce qu'elle avait sur le coeur, mais il semblait ne pas avoir saisit le sens de ses propos, et Jinx sentit son coeur se serrer, elle aurait du le voir venir, il ne comprenait pas la portée de ses mots, elle lui avait déjà dit qu'elle l'aimait auparavant, mais pas dans ce contexte. Pas de cette façon, Casey lui était resté dans ce cadre de l'amitié en tout bien tout honneur, pas elle, elle ses sentiments avaient évolués, elle ne savait pas quand, elle ne savait pas pourquoi, ni comment, cela s'était juste imposée à elle sans qu'elle ne se rende compte, cette amitié d'enfants s'était transformé en amour d'adulte et elle se sentait perdu, comment le lui dire ? Comment le lui faire comprendre ? Elle ne savait pas, et cela lui faisait mal. Elle avait besoin qu'il comprenne.

    "Je..."

    Mais comment le lui dire ? Elle ne pouvait pas le lui dire comme cela, lui dire je t'aime avait déjà été si difficile pour elle, elle n'allait pas lui lâcher cela comme ça ? Comment lui faire comprendre qu'elle avait comprit qu'elle ressentait plus que de l'amitié pour lui lorsque ses yeux s'étaient ouverts deux semaines plus tôt pour plonger dans ses yeux verts ? Elle tenait à lui plus qu'a un ami, bien plus qu'a un frère, et ce qu'elle ressentait pour lui n'avait rien de fraternel. Mais si ses sentiments n'étaient pas partagés, que ferrait elle ? Plus jamais il ne la regarderait comme aujourd'hui, son regard changerait, elle en était plus que certaine. Mais elle ne pouvait pas lui mentir, elle s'était promis de jouer franc jeu avec lui depuis qu'il avait tenté de lui sauvé la vie au détriment dans la sienne. Elle voulait tout recommencer à zéro et pour cela il fallait qu'elle parle.

    Elle choisit de se resservir un peu de vin avant de continuer, elle voyait bien que son comportement l'inquiétait, elle buvait alors que d'ordinaire elle s'abstenait de peur que son pouvoir lui échappe, mais ce soir avec lui elle savait que même son pouvoir ne serrait pas un problème, elle avait enfermé cette partie d'elle même derrière une digue, elle ne voulait plus se servir de ce pouvoir qui d'après elle était la cause de sa perte d'innocence, elle avait fait trop de mal avec ce don, elle avait résolu de vivre une vie normale, sans ses pouvoirs, elle s'était ôté une partie d'elle même qu'elle jugeait mauvaise, cette partie d'elle même qui un mois plus tôt l'avait fait torturé un homme, casser le nez d'un autre et tué un preneur d'otage. Elle voulait changé, être digne de la gentillesse et de l'amour de son meilleur ami, elle voulait ne plus jamais le faire souffrir.

    Elle respira à nouveau à fond, elle savait qu'elle l'inquiétait, qu'il se demandait ce qui se passait, mais ce qu'elle allait dire allait tout changer, elle avait besoin d'encore un peu de temps pour le dire voila tout. Il fallait qu'elle calme les battements de son coeur, pour se donner une contenance elle se remit aux fourneaux, versant les pâtes dans les assiettes, les recouvrant d'une bonne épaisseur de sauce Carbonara, elle sortit du four un plat en silicone (Étrangement Casey avait tout ce qu'il fallait pour cuisiner dans ses placards mais ne se servait jamais de rien) qu'elle retourna au dessous d'une assiette pour démoulé un moelleux au chocolat (Elle avait du se battre en duel avec une ménagère de soixante ans pour obtenir la tablette, elles s'étaient battues à coup de dollars auprès du marchant qui avait fait grimper les enchères). Elle s'était calmé, son coeur battait toujours la chamade dans sa poitrine, mais elle n'aurait su dire si c'était l'effet que lui faisait Casey ou bien le stress qui provoquait ces battements virulent. Elle ne se retourna pas pour lui faire face, tout du moins pas tout de suite.


    "Je crois que tu n'as pas compris Casey... Je t'aime"

    Répéta t-elle dans un quasi murmure, sa voix n'était pas assurée, elle était faible, distante, elle cherchait à gardé un peu de sa protection, de ne pas se mettre à nue devant lui, que voulez vous les habitudes ont la dent dure, mais elle n'avait pas d'autre choix que celui de se dévoiler à lui si elle voulait tout recommencer à zéro ensuite. Aussi se retourna t-elle, tombant le masque à nouveau, et cette fois sans garder aucune protection.

    "Je t'aime Casey.... Je suis amoureuse de toi..."

    Voila elle l'avait dit, elle était amoureuse de lui, mais son coeur n'éprouvait aucun soulagement, au contraire, elle le fixait de ses grands yeux bleus perdues, cherchant dans son regard une réponse à ses questions. L'attente est la pire chose dans ce genre de situation, mais elle savait qu'elle devrait attendre, Casey ne devait sûrement pas s'attendre à ce genre d'aveu.

    Qui s'y serrait attendu franchement ? Elle était sa meilleure amie, ce n'était pas vraiment le genre de chose qui étaient sensés se produire, ils étaient comme frère et soeur, enfin le mot a souligné était "était", elle pensait déjà à leur amitié comme au passé ? Fallait il y voir un signe positif ou bien au contraire négatif ? Elle l'ignorait, mais alors qu'elle le regardait Jinx réalisa que le plus important n'était pas ce qu'il allait répondre, non le plus important était qu'elle savait qu'il ne changerait pas, qu'il serrait toujours là quelque soit sa réponse. Et elle l'aimait un peu plus pour ça.

_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Mer 8 Oct - 16:48


There You Are Standing ........
Right In Front Of Me


    Et non, Casey n’avait pas vraiment compris ce que la jolie blondinette venait de lui avouer. Il faut dire qu’il ne s’attendait vraiment pas à une déclaration amoureuse à proprement dit. Pour lui, il avait de suite pensé à un « Je t’aime » amical, comme elle ceux qu’elle avait l’habitude de lui offrir. Ce n’était pas rare que les deux amis se le disent, comme pour se le rappeler, prouvant à l’autre qu’il comptait, qu’il n’avait pas été mis entre de jolies parenthèses… C’était un moyen de se le montrer, certains n’en ressentent pas le besoin, d’autre l’exprime tout simplement car ça leur fait plaisir… N’allez pas croire qu’ils se le répétaient sans cesse, car c’était tout l’inverse. Ce ne sont pas des mots que l’on peut prendre à la légère, du moins pas du point de vue de Casey, le jeune homme étant quelque peu réservé, si ce n’est timide lorsque l’on parle de sentiments. La dernière fois qu’il avait prononcé ces mots, c’était dans un vague murmure, lorsqu’il était au chevet de Jinx.

    Alors oui, on pouvait dire que Cas’ était un type bien naïf… Mais ce n’est pas parce qu’on le dit qu’il l’est forcément. Comme j’ai déjà pu le dire, n’importe qui je pense aurait eut la même réaction. Elle était sa meilleure amie, et il était loin de s’imaginer qu’elle puisse ressentir ça pour lui. Non pas qu’il ne le méritait pas, qu’il était démuni de charme, loin de là même, mais c’était Casey… Il pensait qu’elle le percevait comme un frère, comme ce petit garçon qui veillait déjà sur elle lorsqu’ils n’étaient encore que deux gosses. Il lui répondit, mais sentit bien vite qu’il y avait quelque chose qui clochait. Elle ne parvenait plus à parler, comme bloquée… Avait-il raté un épisode ? Il ne semblait pas tout comprendre, quelque chose lui échappait… Mais quoi ?

    Il ne voyait pas vraiment ce qui rendait la jeune femme si nerveuse. Elle n’avait pas finit ses aveux ? Elle avait autre chose à dire, et cela s’avérait encore plus dur que prévu ? Il la fixait de son regard inquiet, se demandant ce qui allait suivre. D’ailleurs il l’interrogea, comme pour lui donner un élan de courage supplémentaire, lui montrer qu’il attendait la suite et qu’elle pouvait parler sans crainte. Au lieu de ça, elle se servit à nouveau du vin. Ca c’était inhabituel chez elle… Casey le savait bien, elle buvait très peu, et rarement… Alors la voir enchaîner les gorgées de cette façon ne pouvait pas vraiment le rassurer. Que cherchait-elle à lui dire de si important pour se mettre dans un état pareil ? Il n’en avait pas la moindre idée, et elle ne laissait rien paraître. Ah Casey… Si seulement tu avais compris de suite…


    Elle reprit, soulignant le fait qu’il n’avait apparemment pas compris. Quoi ? Quelle information avait été mal assimilée ? Il avait beau se repasser la scène dans sa petite tête rien ne changeait. Non, je vous arrête de suite, ne repartons pas dans le débat, Casey n’est pas un boulet ! L’évidence ne vous saute parfois pas aux yeux ! Elle lui répéta qu’elle l’aimait, d’une toute petite voix, dans un léger murmure. Elle lui tournait le dos, et il la détaillait du regard, tentant de tout mettre en ordre dans son esprit, de recevoir correctement le message qu’elle tentait de lui faire passer. Elle se retourna, et avoua tout, on ne peut plus clairement.

    « Tu… »

    Comment devait-il réagir ? Ce n’était pas si évident que ça, car pour le coup c’était une réelle surprise. Il savait qu’il comptait pour elle, mais pas au point qu’elle soit amoureuse de lui. C’était toujours flatteur n’est-ce pas, mais venant de sa meilleure amie, on ne sait pas toujours comment réagir. C’était un petit choc, duquel il allait devoir se remettre. Un choc positif certes, mais ça en restait un. Il comprenait maintenant pourquoi elle semblait si tendue, et bien qu’il se doutait de l’effort qu’elle avait dû faire pour tout lui avouer, que l’attente devait être horrible, il ne trouvait pas ses mots. Il restait face à elle, tenant son verre de vin, sans rien dire. Le Casey si à l’aise qu’il montrait au quotidien c’était fait la malle apparemment ! Qu’est-ce que je vous avais dit ? Parlez-lui sérieusement de sentiments et il se transformera, perdant presque ses moyens. Il était comme ça et l’avait toujours été. Il parlait de ce qu’il ressentait à travers la musique et rien d’autre, et lorsqu’il devait le faire normalement, au cours d’une conversation, il avait bien plus de mal.

    « Je… Et bien… »

    Mal à l’aise ? Pas tellement… Enfin c’était étrange. Avec elle il se sentait bien, elle ne pouvait pas le mettre réellement mal à l’aise, mais il se trouvait désormais dans un état complètement inconnu… Jamais auparavant il ne s’était senti ainsi. Il laissa son verre sur le plan de travail et quitta le comptoir, en prenant son élan, dans un petit saut, retombant donc sur ses deux pieds. Son regard n’avait pas quitté la jeune femme… Difficile de le faire lorsque cette dernière vous fixait avec intensité, attendant une réaction de votre part. Il avait mis un peu de temps à l’obtenir d’ailleurs ! Deux de tension ? Non, simplement troublé… Comme s’il venait de recevoir un électrochoc, qu’elle lui avait fait prendre conscience de certaines choses. Il avança d’un ou deux pas tout au plus, se retrouvant alors pile devant elle.

    Il n’avait rien à dire, car il jugeait que son simple regard en disait tout autant. Les mots auraient sans doutes brisé cet instant… Cas’ plongea son regard dans ses beaux yeux bleutés, approcha sa main de son visage pour venir replacer une mèche de ses cheveux blonds… Puis il se pencha doucement, et posa ses lèvres sur les siennes, dans un élan de tendresse. Ce qui l’avait poussé à faire ça ? Aucune idée ! Il suivait juste ce que lui avait murmuré son cœur entre deux battements.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Jeu 9 Oct - 14:26

    Alors qu'elle lui avouait son amour, Jinx eut une sensation de déjà vu, une fois, une seule elle s'était mise à nue ainsi, et c'était il y a fort longtemps, dix années s'étaient écoulées depuis, lorsqu'elle avait rencontré James McAlyster, son premier amour qui se trouvait à présent dans le coma. Dieu, cela semblait si loin, cela semblait s'être déroulé dans une autre vie, elle était tellement différente de la jeune fille qu'elle était à l'époque, si naïve et encore si innocente. Ses deux dernières semaines elle avait beaucoup penser à James McAlyster, car l'expérience qu'elle avait vécut dans ce bassin était l'exact reflet de ce qu'elle lui avait fait accidentellement subir ce jour là dans son appartement. Elle avait vécut ce qu'il avait vécut, elle avait souffert comme lui, elle avait ressentit la même douleur, et subi le même coma. La seule différence entre eux était qu'elle s'était réveillé, et que lui dormait toujours, car son cerveau n'avait subit aucun dommage, son corps était intimement lié à l'électricité, son cerveau avait commandé un Black Out à son corps pour éviter qu'elle n'épuise toute son énergie et en meurt, elle avait sentit la douleur, mais n'en avait gardé aucune trace visible, la seule trace qui restait encore de cette nuit, c'était cette attelle autour de son épaule encore blessée.

    La dernière fois que Jinx s'était mise à nue au propre comme au figuré elle avait envoyé l'homme qu'elle aimait à l'hôpital et il n'en était plus jamais ressortit. Mais cette fois elle savait que tout serait différent, elle avait clôturé ses pouvoirs dans son esprit, pour qu'elle comprenne comment faire il avait fallut qu'elle retombe amoureuse, qu'elle s'attache suffisamment à quelqu'un pour se débarrasser de cette partie d'elle même qu'elle ne comprenait pas et qui semait la destruction autour d'elle. La boucle était bouclée. James avait ouvert une porte dans son esprit en l'aimant de tout son être, Casey contribuait malgré lui à la refermée en étant là pour elle. La vie avait un drôle de sens de l'humour parfois n'est ce pas ? Elle lui offrait quelqu'un a s'attacher une fois, lui ôtait dans de dramatique circonstance pour lui donner l'occasion de se venger de ceux qui avaient abattus ses parents et lui offrait un homme a aimé pour qu'elle comprenne qu'elle n'était pas sur la bonne voie, qu'elle trahissait qui elle était ? La vie était vraiment drôle parfois.

    Jinx n'avait jamais vraiment dit « Je t'aime », elle avait pourtant été amoureuse une fois, bon cela datait de dix ans mais l'amour n'a pas de frontière n'est ce pas, mais elle n'avait jamais dit « je t'aime », tout du moins pas de la façon dont devrait le dire quelqu'un d'amoureux, non elle n'avait dit je t'aime de cette façon à personne auparavant, elle n'avait jamais eut l'occasion avec James, il lui avait été arraché trop tôt pour qu'elle ressente l'envie de le lui dire. Aussi remettait elle son cœur entre les mains de Casey lorsqu'elle lui avoua être amoureuse de lui, lorsqu'elle lui dit « Je t'aime ». L'amour, ce sentiment que Jinx c'était interdit d'éprouver depuis dix ans. Elle avait surement commencer a ressentir plus que de l'amitié pour Casey il y a un moment déjà, des mois, peut être même des années, mais elle avait interdit à son cœur de transmettre l'information à son esprit, il lui avait fallut un électrochoc, au sens propre, pour comprendre et pour qu'elle décide de rompre cette barrière infranchissable qu'elle avait dressé entre son cœur et le reste de son être. Alors la vérité c'était imposé à elle avec une clarté déconcertante, comme si elle avait toujours su.

    Elle savait qu'il lui fallait un peu de temps, elle aussi en avait eut besoin, elle comprenait, car avec quelques mots elle venait de remettre en cause l'intégralité de leur amitié. Mais elle ne pouvait détaché ses yeux des siens, elle avait besoin de se raccrocher à lui, elle ne voulait pas se noyer dans la mer d'incertitude et de doute qu'abritait son cœur. Lorsqu'il descendit du comptoir sur lequel il était perché, le doute enserra d'une main de fer son cœur dont les battements s'accéléraient peu à peu. Elle ne pouvait se détaché de son regard, ses yeux étaient rivés aux siens comme attirés. Elle avait peur, peur de mal interprété ce qu'elle lisait dans ses yeux, peut être prenait elle ses rêves pour des réalités, peut être se trompait elle ? Peut être n'était ce pas de la tendresse et de l'affection qu'elle lisait dans ses yeux, peut être n'était ce pas de l'amour qu'elle croyait déchiffrée dans son regard ? Elle connaissait Casey, il avait toujours préféré les actes aux mots lorsqu'il était question de sentiments, il ne savait les exprimés, en parler qu'avec de la musique, elle le savait, aussi elle savait qu'il ne parlerait pas, pas tout de suite du moins. Lorsque sa main se effleura sa joue pour remettre en place une mèche de ses cheveux son coeur loupa un battement. Lorsqu'il ne fut plus qu'a quelques centimètres d'elle, Jinx retint son souffle sans vraiment le réalisé, elle attendit, elle ne voulait rien précipité, elle ne voulait pas le brusqué, elle avait aussi toujours aussi peur de s'être tromper, de mal comprendre ce qu'elle lisait dans son regard. Mais lorsqu'il se pencha doucement et effleura ses lèvres des siennes, elle comprit qu'elle ne se trompait pas.

    Ce fut un premier baiser tendre, remplit de tendresse, de douceur, pourtant ce n'était pas un premier baiser hésitant, il semblait celer un pacte conclut des années auparavant, alors qu'ils n'étaient encore que des enfants, rien ne le séparerait jamais, plus à présent. Ce baiser avait un goût de promesse, il n'était pas hésitant, il était remplit d'un avenir. Jinx se laissa aller contre lui, posant ses mains sur son torse, répondant doucement à son baiser. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine. Ce baiser sembla s'étirer de longues minutes, Jinx ne songeait plus à rien, elle n'avait plus peur, elle était juste là, avec lui, dans cette maison qu'il aimait tant, rien n'avait semblé aussi simple aussi naturel que d'être embrassé par cet homme avec qui elle avait grandit, rien n'avait semblé aussi parfais aussi que d'être contre lui. Cependant elle finit bien malgré elle par rompre ce baiser, son coeur battait si vite qu'il fallait qu'elle se reprenne, elle posa sa tête contre son épaule et ferma les yeux, se serrant contre lui. Dieu que c'était bon de ne plus sentir cette pression sur son coeur à chaque respirations, elle se sentait légère, libre, et heureuse.

    Et aussi étrange que cela puisse paraître elle ne ressentait aucune gêne, aucune pression, elle savait qu'elle n'avait pas besoin de dire quoi que ce soit. Elle était ici avec lui et cela suffisait à la rendre heureuse, elle n'avait pas même besoin de l'entendre lui dire je t'aime, elle savait que cela viendrait en son temps et à la manière de Casey, elle l'aimait pour ce qu'il était, et ne l'aurait changer pour rien au monde.


    « Je crois que le dîner est en train de refroidir »
    Murmura t-elle contre son cou sans pour autant faire le moindre geste pour se détaché de lui.





_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Ven 10 Oct - 0:10

    [Court, mais je suis HS...]

    Ca fait un drôle d’effet, il faut bien l’avouer, car Casey était loin de s’imaginer qu’elle allait lui avouer un truc pareil. Elle aurait pu lui confier qu’elle avait un quelconque problème, ou encore qu’elle s’inquiétait pour l’avenir… Elle aurait pu se plaindre aussi de son épaule. Qui sait, cette dernière la faisait peut-être souffrir, mais elle n’avait jusqu’à présent rien dit. Car Jinx était parfois têtue, même trop têtue d’ailleurs, il le savait bien… Enfin la voir si hésitante, ça l’avait un peu troublé. Il n’avait pas pour habitude de lire cette étrange inquiétude dans son regard, comme si elle redoutait sa future réaction. Mais pourquoi le craindre ? Jamais il ne la ferait souffrir, jamais il se montrait froid ou incompréhensible…

    Son « Je t’aime » n’avait pas été assimilé comme il aurait dû l’être. Oui, Casey avait mit un certain temps avant de comprendre, et il fallut d’ailleurs qu’elle lui dise clairement qu’elle était tombée amoureuse de lui. Un petit choc comme je vous l’ai dit… Il prit quelques instants pour se remettre de tout ça, bien que ce ne soit que du positif. Une agréable surprise, certes un peu étrange. Venant de sa meilleure amie, ça ne pouvait que l’être, non ? Et pourtant cela semblait avoir éveillé quelque chose dans l’esprit du jeune homme, si ce n’est même dans son cœur. Il avait quitté son comptoir, laissant son verre de vin de côté. Son regard n’avait pas quitté la miss qui lui faisait face, pas un seul instant… Elle semblait si fragile, dans l’attente d’une réponse. Mais les mots étaient si maladroits dans la bouche du musicien lorsqu’ils étaient démunis de la moindre note, de la moindre mélodie, qu’il préféra garder le silence.

    Il était comme ça, et l’avait toujours été. Les gestes parlaient davantage à ses yeux que toutes les belles paroles du monde. Un regard en disait plus qu’un compliment ; une caresse plus qu’un signe attentionné et affectif ; un baiser… En disait long ! Et c’est après s’être stoppé face à elle, gardant son regard posé sur elle, pour ensuite replacer une mèche de ses si jolis cheveux d’or, qu’il se pencha lentement au-dessus de ses lèvres. Il prenait tout son temps, et non pas pour se faire prier ou pour la mettre dans le stresse, dans l’incertitude… Il le faisait comme s’il prenait conscience de son geste en même temps qu’il le réalisait. Cas’ avait l’impression de se laisser guider par ce que son cœur lui murmurait, par ce désir qui l’animait. Ces sentiments ne devaient pas dater de la veille, mais ils avaient dû être rudement bien cachés.

    Ses lèvres avaient finalement effleuré celles de la belle, dans une si douce caresse, que cela en fit frissonner le jeune homme. Il sentait son parfum sucré, si particulier, qui semblait l’envoûter, et finit par fermer doucement les yeux, comme s’il tentait ainsi de mémoriser tout ce qui se passait, du simple souffle de Jinx, au goût de ses lèvres. Le baiser se voulait tendre… Si tendre… Un peu plus et Casey aurait pu penser que toute cette douceur était presque surprenante venant de son amie. Il savait qu’elle pouvait l’être, mais à ce point peut-être pas, elle qui s’était toujours montrée si forte… Il dura un moment, indéfinissable aux yeux de Casey. Et oui, ce dernier était dans l’impossibilité de dire si cela faisait quelques secondes, ou au contraire plusieurs minutes qu’ils étaient l’un contre l’autre, découvrant alors la douce sensation de leurs lèvres scellées les unes aux autres. Il n’avait fait qu’en profiter, ne se souciant de rien d’autre que de marquer à jamais son esprit de tout cela.

    C’est Jinx qui y mit un terme, venant poser sa tête sur son épaule, se resserrant contre lui. Pour sa part, notre beau brun passa une main sur la fine taille de la miss, comme pour s’assurer qu’elle allait bien rester ici, qu’elle ne fuirait pas… Avec elle, on pouvait s’attendre à tout, et vu la dose d’adrénaline que son cœur venait de recevoir, battant à tout rompre, il ne voulait pas prendre le moindre risque. ^^ Elle lui murmura quelques mots, qui le firent sourire, au sujet du dîner. Comme s’il s’en était soucié un seul instant ! Elle ne se recula pas pour autant suite à sa remarque, et ce fut Casey qui le fit. Ah bah, chacun son tour ! L’un après l’autre allait devoir faire un petit effort. Elle rompait le baiser, et il se détachait légèrement d’elle, affichant un petit sourire en coin, tout en regagnant la table.


    « Ce serait dommage de manger froid… » -répondit-il d’une voix posée, rassurante…

    Tout semblait si naturel… Et pourtant l’aveu avait été de taille. Pris de court face à cela, face à ces sentiments que Cas’ avait bien du mal à gérer, il s’en était plutôt bien sortit, non ? Il ne regrettait en rien son geste qui avait été si spontané. Il avait parlé avec son cœur, cet organe qui semblait avoir pris conscience qu’il battait d’une façon différente désormais, et ce pour la jolie blondinette.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Ven 10 Oct - 14:34

"I kissed her for the first time yesterday
Everything I wished that it would be
Suddenly I forgot how to speak"








    Les choix du cœur sont parfois insolites, étonnant et merveilleux. Le choix du cœur de Jinx était tout cela, étonnant, car il avait choisit son meilleur ami, son confident depuis l’enfance, merveilleux car c’était Casey, Casey était un homme merveilleux, unique et étonnant. Jinx ne s’était pas attendu à ce qu’il se réagisse ainsi, il avait été si secret avant qu’elle ne se fasse « agressée » au Zoo, peut avant les événements de cette soirée elle savait qu’il avait découché et le secret qu’il avait fait autour de cette affaire avait fait pensée à la jeune femme qu’il avait quelqu’un dans sa vie dont il ne voulait pas lui parler, mais elle s’était apparemment tromper, où il s’était séparé de cette femme. Jinx aurait respecté qu’il la repousse, elle en aurait souffert mais elle l’aurait accepté, elle ne voulait pas briser ce lien entre eux pour une affaire de cœur, elle n’aurait pas pu le perdre de toute façon, elle l’aimait trop pour cela.

    Bien sur sa réaction ne lui déplaisait pas, loin de là (^^), son cœur battait la chamade dans sa poitrine, mais elle s’était attendue à un rejet, et il lui avait fallut quelques minutes pour prendre conscience de ce qui venait de se passer, de ce que ce baiser voulait dire. Et pour la première fois en dix ans, elle pensa qu’elle avait le droit au bonheur, qu’elle pouvait être heureuse, que Casey pouvait la rendre heureuse. Blottit contre lui elle laissait ses pensées dérivés, elle s’imprégnait des battements de son cœur qui résonnaient contre son oreille, elle respirait son parfum, et dieu qu’elle était bien entre ses bras. Elle se sentait en sécurité et avait l’impression d’être connecté avec le reste du monde, comment avait elle fait pour se masquer aussi longtemps ce qu’elle ressentait pour lui, c’était tellement fort ? Elle sourit contre son cou, ses lèvres chatouillèrent son cou elle le sentit sourire sans avoir besoin de relever le visage, ils se connaissaient par cœur.

    Elle se demanda ce que penserait ses parents de tout cela, s’ils auraient étés fiers que leur fille reprenne ainsi sa vie en main, qu’elle se laisse aller a aimé. Bien sur elle savait qu’ils auraient eut peur de ce qu’elle était capable de faire, de ce qu’elle était devenu un moment, mais elle savait qu’ils auraient étés heureux de son bonheur, de la voir sourire à nouveau, de la voir reprendre le chemin du bien après une période d’obscurité. Ils étaient ses parents, tous les parents ne souhaitaient qu’une chose pour leurs enfants, leurs bonheurs. Elle pensa aussi à la mère de Casey, Norah Lawrence, cette femme dont elle conservait des images voilée par la tristesse d’une enfant de six ans qui venait de perdre ses parents, Casey ne parlait pas souvent d’elle, elle savait juste que Madame Lawrence n’avait pas été très embalée par l’idée de Casey de revenir aux Etats-Unis, Jinx comprenait, le pays touchait les frontières chinoises, il était toujours en première ligne, elle aussi avait perdu son mari, elle ne voulait pas perdre en plus son fils. Ce que tous pouvait comprendre, mais depuis leur rencontre à l’Intimity six ans plus tôt Jinx veillait sur lui, tout comme Casey veillait sur elle, Norah n’avait rien à craindre, Jinx aurait préférée mourir, ce qui avait bien faillit arriver, plutôt que de voir son meilleur ami, comment l’appelé autrement même après ce baiser, il était et resterait son meilleur ami quoi qu’il se passe entre eux, se faire tuer.

    Blottit contre lui, elle frissonna légèrement lorsque la main de Casey passa sur sa taille pour la faire se blottir un peu plus contre lui, elle sourit à nouveau, il n’avait pas besoin de s’inquiété, elle n’irait plus nul par à présent, elle voulait être auprès de lui, finit l’aventure et les grandes chasses à l’homme, cette Jinx là était morte, tout du moins c’était ce qu’elle voulait croire, car elle ne voulait plus être cette femme avide de sang et de violence, elle voulait être quelqu’un de nouveau, de mieux en quelque sorte. Elle murmura alors que le repas allait refroidir, mais après s’être détaché de ses lèvres il était dur pour elle de se détacher de lui, de peur que cela ne soit qu’un rêve, aussi Casey fit cette effort pour elle, il se recula légèrement, suffisamment pour qu’elle ne soit plus qu’à quelques millimètres de son torse, et lui répondit que se serait dommage de manger froid. Elle sourit et plongea son regard dans le sien elle aimait ce qu’elle y lisait à présent, elle se mordit légèrement la lèvre inférieure et se recula légèrement pour finalement s’avancé à nouveau et lui volé un léger baiser, elle se détourna alors de lui pour retourner s’occuper du repas avec ce petit sourire espiègle qu’elle avait si souvent lorsqu’ils se retrouvaient tous les deux.

    Jinx eut une nouvelle pensée pour ses parents, elle avait déjà été le spectateur de scène identique lorsqu’elle vivait encore avec sa famille, elle avait déjà vu une complicité identique chez un homme et une femme. Elle se rappelait sa mère taquinant son père en lui volant un baiser alors qu’il jonglait avec les casseroles pour leur préparé un diner et ce dernier la grondant avec des rires dans la voix. Elle avait pensé ne jamais connaître cela, apparemment elle se trompait souvent ces derniers temps. Elle sentait son regard sur elle et cela la faisait sourire encore un peu plus. Wahou ce soudain changement de situation se faisait vraiment en douceur pensa t elle. Depuis combien de temps se voilaient ils la face l’un comme l’autre ? Ils ne le sauraient surement jamais. Elle finit de dresser les assiettes et se retourna et avec un sourire de petite fille demanda.


    « Je peux avoir un peu d’aide, je ne suis qu’une pauvre infirme qui n’a qu’une main et deux assiettes a transporté ! »
    Elle s’amusait à le provoqué, cherchant cette joute verbale qu’ils y avaient toujours eut entre eux. Bon d’accord elle cherchait aussi à ce qu’il se rapproche un peu d’elle, mais cela faisait deux semaines qu’elle luttait contre ce qu’elle ressentait, il n’y avait rien de mal à profiter un peu de la situation pas vrai ?


_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Dim 12 Oct - 11:35

    Sa réaction avait été des plus naturelle… Il n’aurait pu l’expliquer, puisque sur le moment cela c’était avéré être une évidence, comme s’il avait attendu ça depuis un moment déjà, sans en avoir vraiment conscience. Bien sûre il avait toujours su qu’elle comptait énormément pour elle. Cette jolie blonde était son amie d’enfance, celle qui avait partagé ses plus jeunes années, celles où ils étaient encore que deux petites âmes innocentes. Quand elle allait on ne sait où, partant alors en chasse, Casey s’était toujours inquiété, et ce n’était pas pour rien qu’il le faisait… Il craignait qu’il lui arrive quelque chose, car il savait que la vie serait trop fade sans elle.

    Ce soir-là, quand Jinx s’était retrouvée dans ce bassin, s’infligeant sans le vouloir ces horribles souffrances, il avait ressentit une peur inhabituelle, décuplée au cent, si ce n’est plus encore. Il avait bien cru que s’en était fini, que sa vie venait de basculer… Mais l’espoir n’avait pas quitté son cœur heureusement, puisqu’il avait pris de gros risques, mettant sa propre vie en danger, pour aller la chercher. Mais s’il n’avait rien fait, quelle vie aurait-il eut ? Mieux valait le prendre se risque ! Il ne le regrettait pas, loin de là, et ce malgré la semaine passée dans l’incertitude du lendemain, dans le doute… Jinx était une battante, voilà ce qui l’avait fait tenir et garder la foi en son rétablissement. Il n’avait pas cessé de se répéter qu’elle allait se battre, qu’elle le devait pour lui. Comme quoi, elle avait dû l’entendre lui murmurer… ^^

    En deux semaines il s’en passe des choses, et quand on se retrouve seul on prend le temps de réfléchir. Casey l’avait fait durant une semaine entière, il en savait quelque chose. Mais jamais il n’aurait pensé qu’en se retrouvant ainsi, face à elle-même, la miss en serait venue là, à se rendre compte qu’elle était amoureuse. L’aveu avait été une réelle surprise, mais une très bonne. Voilà pourquoi Casey avait réagi de la sorte, dans un geste simple : un baiser. Et pas un de ces baisers passionnés dignes des plus grands films d’amour… Non, il se voulait au contraire timide, d’une sincérité rare, dans une douceur infinie… Je dois bien avouer que Casey ne savait pas vraiment ce que voulait dire son geste, mais ce dont il était sûr et certain c’est qu’il en avait eu envie, que face à tout cela, à la belle demoiselle qui se trouvait tout près de lui, il n’avait pas pu résister. Sachant que c’était son amie, cela cachait bien quelque chose, non ?

    Il la sentit frissonner sous sa main, alors qu’il la ramenait contre lui, et cela le fit sourire. Jamais auparavant il n’avait été témoin de cette réaction chez elle, hormis lorsqu’elle pouvait avoir froid. Dire que cela provenait de lui, c’était plutôt amusant ! xD Elle murmura que le repas allait refroidit, et de ce fait, Casey fit l’effort de se détacher d’elle. S’il ne l’avait pas fait, ils seraient sans doutes rester ainsi un petit moment encore. Il eut droit à un sourire, un regard dont il pressentait devenir accroc (c’est français ça ? O.ô)… Et finalement un baiser volé. Les choses évoluent si vite… Ca en devient flippant, non ? Dire qu’il y a 20 minutes à peine, il passait le seuil de la porte avec une seule idée en tête, aller s’occuper de sa meilleure amie. Là, il se retrouvait entrain de l’embrasser… C’est fou !

    Elle se retourna, reposant alors son attention sur à la préparation du repas. Casey, quant à lui, ne la lâchait pas du regard, comme s’il réalisait doucement ce qui venait de se passer, qu’il la détaillait pour être sûr qu’il n’était pas plongé dans un profond sommeil, qu’il ne délirait pas. La situation était un peu étrange tout de même, il lui fallait un mini temps d’adaptation… Croisant les bras contre son torse, il s’appuya sur le plan de travail et l’observa dresser les assiettes. Même avec une seule main, elle se débrouillait bien ! =P Mais elle lui fit de nouveau face, demandant alors un peu d’aide. Cas’ fit mine d’hésiter, pinçant légèrement ses lèvres… Il s’avança vers elle, puis s’empara des deux assiettes.


    « Hop ! A table petite infirme ! » dit-il avec amusement, et un brin de provocation.

    Bah quoi ? Ce n’est pas un baiser qui allait changer quoique ce soit, non ? Il n’allait pas dire adieu à ses bonnes habitudes ! Taquiner était presque un don chez lui, alors vous pensez bien qu’il n’allait pas priver Jinx de cela ! Ayant à présent les assiettes en mains, il prit la direction de la pièce à vivre, son coin salle à manger qu’il n’utilisait presque jamais… Rectification, il ne l’utilisait jamais, optant le plus souvent pour une salade composée préparée à la va vite, et déguster au comptoir de la cuisine ! Mais bref, passons ! Il disposa les assiettes, et recula la chaise de la miss, afin qu’elle y prenne place, avant de s’asseoir lui-même à côté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Mer 15 Oct - 14:23

    C’état étrange de se retrouver là avec Casey, de dîner tranquillement en se chamaillant, en flirtant aussi. Oui c’était étrange, mais étrangement plaisant. Jinx se sentait bien, en sécurité, mais aussi à sa place ce qui était suffisamment rare pour être noté ? Elle était orpheline, elle n’avait plus eut de foyer depuis près de dix huit ans, elle avait été bringuebalé au travers des dortoirs d’un orphelinat des bas quartiers de la ville durant toute son enfance, elle ne s’était jamais sentie chez elle quelque part, jamais. Et se bâtir un foyer, un entourage solide, n’avait jamais vraiment été l’une de ses préoccupations, c’était plutôt le contraire elle cultivait sa solitude, elle se punissait de ce qu’elle avait fait en ne créant aucun liens avec le monde extérieur. Et son seul lien sur cette terre avait surgit de son passé sous l’apparence d’un ami d’enfance jamais oublié, a bien y réfléchir il était arrivé dans sa vie alors qu’elle avait déjà perdu de vu cette « destiné », cette « mission » que Matthews Chang lui avait prédit, c’était grâce à Casey qu’elle n’avait pas plongée dans la violence et l’alcool si coutumière aux chasseurs de prime, il lui avait maintenu la tête hors de l’eau toutes ses années. Mais à présent cette vie là était derrière elle, enfin, c’était ce qu’elle pensait, l’avenir nous montrera ce qu’il en est vraiment, car même si elle ne se servait plus de son pouvoir, il était toujours là, en elle, à fleur de peau.

    Jinx appréciait cette intimité nouvelle entre eux qui s’installait doucement en se mélangeant à leur ancienne relation. Jinx le taquinait, il lui rendait la pareil comme toujours, toujours ce jeu de mot, cette joute verbale qui leur était coutumière, rien ne changeait totalement. Elle jouait sur sa blessure pour qu’il se rapproche d’elle, pour qu’il s’occupe d’elle, Casey le savait bien sur et il jouait à ce petit jeu avec elle, et ce avec le sourire comme toujours. Jinx se laissa faire le laissant la taquiner alors qu’elle s’asseyait sur la chaise qu’il avait approchée pour elle, attendant qu’elle s’installe avant de s’asseoir lui même.


    « Dieu mais ce que tu deviens galant ! Zut si j’avais sur qu’un petit baiser te rendrait aussi adorable j’aurais tenté ma chance avant ! » Elle sourit et finit mine de réaliser quelque chose portant la main à sa bouche. « Mais j’y pense ! Tu n’es pas Casey c’est ça ? Qui es tu et qu’as-tu fais de Mon Casey qui prends plaisir à me torturer ? » Plaisanta t-elle.

    N’attendant pas sa réponse qui n’aurait su tardé, elle ôta avec précaution son bras de l’écharpe qui maintenait serrer et immobile son épaule blessé et ôta tout aussi doucement la veste qu’elle portait par-dessus un débardeur en coton gris chiné elle laissa la veste se poser sur le dossier, elle préférait être bras nue pour passer une soirée plus à l’aise, les vêtements rendaient douloureuses sa blessure, elle redressa ensuite la tête pour capter le regard inquiet et réprobateur de Casey.


    « Quoi ? » S’exclama t-elle, elle sentait vernir le ‘le docteur t’as bien dit de ne pas ôté ton écharpe que cela pouvait ne faire que retarder la cicatrisation’, elle le connaissait par cœur. « Je ne vais nulle part, je ne vais même plus bouger vu qu’un beau brun certifier diplomé Barman me sert de chevalier servant pour la soirée, je peux bien enlevé cette chose bleu Stroumph cinq minutes non ? S’il te plait !!!! Et puis tu dois jouer à l’infirmier tout à l’heure je n’aurais plus qu’a enlevé ce débardeur et tu n’auras même pas besoin de m’aidé ! Tout n’est qu’une question de logique je ne fais rien par hasard ! » Plaida t-elle.

    Etrangement Casey était le seul homme, enfin disons plutôt la seule personne sur terre, ayant un tant soit peu d’autorité sur elle. Il n’en jouait pas mais il en avait conscience, Jinx était une vraie tête de mule quand elle s’y mettait et en bonne mulette qu’elle était elle détestait faire marche arrière. Casey était le seul qui à force d’arguments et d’humour arrivait à la faire revenir sur ses décisions.


    « Et puis ça gratte ce truc et sa ôte à mon charme ravageur son côté rebelle, je ressemble à une pauvre petite chose handicapé avec ce machin ! Ca m’ôte tout mon sex appeal de rebelle ! Enfin ça n’avait pas l’air d’être l’avis de ce charmant médecin urgentiste qui s’est occupé de moi la semaine dernière, il avait l’air de me trouvé plutôt pas mal dans le genre « petite chose handicapé » même avec ce truc ! » Bon d’accord elle l’admettait Jinx tentait de détourné la conversation de son bras blessé pour qu’il oublie qu’elle avait enlevé son attelle et qu’il se centre plutôt sur le souvenir de cette visite à l’hôpital pendant laquelle il s’était montré plutôt protecteur et agressif face au médecin qui l’avait examiné et qui la dévorait des yeux. Maline la Jinxounette

_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Casey Lawrence
* Lui, c'est l'Admin Sympa }

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 27
Humeur : Over book'
Date d'inscription : 11/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Télékinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Dim 2 Nov - 13:17

    Galant ? Il l’avait toujours été voyons ! Ca ne datait pas de cinq petites minutes. A sa réflexion, il lui adressa un regard étonné, comme pour lui faire comprendre qu’elle ne l’avait tout simplement pas remarqué avant, comme si c’était une évidence, mais que cette dernière semblait lui avoir échappé. Casey était un vrai gentleman, et cela depuis toujours ! Quand on est enfant on prend généralement exemple sur ses parents, et un petit garçon le fait sur son père. Casey étant pour sa part orphelin de ce côté-là, il avait donc fait cela d’après de vagues souvenirs d’enfance. Et ça n’avait pas loupé, vous avez vu le résultat ? Du bon boulot ! Il alla s’asseoir en face de la miss, à sa place, et leva finalement les yeux au ciel à l’entente de sa réflexion.

    « Tu m’as démasqué… Je suis une mauvaise imitation de Casey Lawrence… » dit-il d’une voix amusé.

    Enfin il cessa de rire très vite, voyant alors la blondinette retirer son bras de son écharpe. Non mais vraiment ? Elle n’écoutait jamais ce que le médecin lui disait ? Il ne pu s’empêcher de la fixer avec un de ses regards inquiets, dont lui seul avait le secret. Il n’aimait pas qu’elle prenne des risques inutilement. Car s’en était bel et bien un dans un sens, car cela pouvait avoir un impact sur la cicatrisation de sa blessure. Et elle osait lui demander ce qui se passait ? Elle se moquait de lui c’est ça ? Tsss ! Il posa ses coudes sur la table, et croisa les bras, se rapprochant alors légèrement. Il n’ajouta rien, la laissant parler… Oui elle n’allait nulle part et alors ? Ca ne l’immunisait pas contre des complications de cicatrisation…

    « Les chevaliers servants n’ont pas de diplôme de secourisme… Et qui te dit que je vais jouer à l’infirmier ? »

    Il releva les sourcils, gardant un léger sourire en coin. Non mais elle avait vite en besogne là ! Attention ! En tant que bon infirmier, il se devait de garder ses distances, non ? (a) Il était très professionnel le petit Lawrence ! Enfin plus sérieusement, il la fixa un court instant et ajouta, tout en se reculant, s’appuyant de nouveau sur le dossier de sa chaise :

    « Moi je dit ça pour toi… Après tu fais ce que tu veux… »

    Tout dans la psychologie, tout en finesse… En la faisant un brin culpabiliser ou encore réfléchir, il comptait peut-être la faire changer d’avis. Lui, personnellement, il prenait les choses sérieusement. Lors du rendez-vous à l’hôpital, il avait écouté attentivement les recommandations du médecin, sachant par avance que Jinx allait zappé la moitié. Comme arguments, elle ne trouva rien de mieux que de dire que son écharpe grattait, et que cela lui ôtait tout son charme de soit disant rebelle. Il soupira doucement, amusé par cette réflexion.

    « Toi ? Rebelle ? Eum… Enfin c’est sûr, quand tu auras une épaule en vrac, tu pourras te prétendre rebelle… - Il haussa les épaules, son sourire demeurant toujours présent aux coins de ses lèvres.Ca sera tellement sérieux que tu n’auras plus besoin d’un petit infirmier à mi-temps comme moi, mais d’un médecin urgentiste… T’en as déjà un sous la main, cool, non ? »

    Non elle n’allait pas changer de sujet si facilement. Ok, lors de la visite il s’était montré un brin protecteur, parce qu’il se remettait juste de la peur qu’il avait eu de la perdre. Jalousie ? Non pas vraiment… Il n’était pas du genre possessif le jeune homme. La preuve quand Jinx lui rendait une petite visite à l’Intimity, il laissait bien le regard des clients se balader sur elle, sans rien dire. Elle ne lui appartenait pas et faisait bien ce qu’elle voulait après tout.

    « Bon… Je te sers ? »

    Il avait faim, ouais… Et alors ? =P

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Winchester
* Elle, c'est l'Admin Sadique }

avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 28
Humeur : mon âme tombe dans le néant de la souffrance, mon cœur est déchiré. Pourquoi maman ?
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Groupe: The Descent
Pouvoirs: Electrokinésie
Relationships:

MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   Mar 4 Nov - 20:07

    Jinx était du genre tête de mule, elle avait en elle cette rebellion naturelle qui la poussait à n'en faire qu'à sa tête, à se jouer des reglements et de toutes sortes de regles, bien souvent au mépris de sa santé. Casey savait cela, voilà pourquoi n'insista t-il pas, il se contenta de planter la graine du doute « si tu veux avoir une épaule en miette ». Il avait en une phrase, semer le trouble en elle et il le savait car la seule personne devant qui Jinx cédait c'était lui, et il ne se servait de son « avantage » sur elle que pour son bien.

    « Bon d'accord... » Grommela t-elle mimant la mauvaise grâce mais ses brillants démentaient son ton faussement bougon « Ok, je la remet mais ne vient pas te plaindre si je ne suis pas facile à déshabiller plus tard » La taquina t-elle.

    Quoi ? Jinx et Casey n'auraient pas étés Jinx et Casey si Jinx ne glissait plus de sous entendu sur la tension sexuelle entre eux ! On ne change pas une équipe qui gagne pas vrai ? Et Jinx n'aimait pas tant que cela le changement, voilà pourquoi elle continuait les bases de leur amitié en leur laissant le temps de démarrer l'écriture d'une nouvelle page e leur relation. Aussi le taquina t-elle sur leur visite à l'hôpital où il s'était montré si protecteur envers elle. Il n'était pas jaloux, non, mais c'était cette visite qui l'avait d'ailleurs convaincu de lui ouvrir son cœur.

    Flash Back, 1 week earlier...

    « Non ! »
    « Jinx ! »
    Casey croisa les bras sur son torse près à en découdre.
    « J'ai dis non ! Je ne bougerais pas d'ici Casey ! » Affirma t-elle à nouveau l'air buté. « Tu m'as amener ici par la ruse ! Je refuse de descendre de cette voiture. »
    « Jinx ne fait pas l'enfant ! Ta blessure est en train de s'infecter, je ne peux rien y faire, il te faut des antibio, et aux dernières nouvelles toi et moi ne roulont pas sur l'or en ce moment ! Il faut que tu ailles aux urgences ! »
    « Mais... »
    Elle n'eut pas le temps de protester, il la tira par la main hors du taxi.
    « Chut ! Tu viens où je te porte sur mon épaule jusqu'à la porte, à toi de voir. » Elle lut alors dans ses yeux qu'il ne plaisantait pas et qu'il le ferrait si elle continuait d'agir ainsi, elle le suivit alors en râlant, mais une part d'elle était heureuse qu'il est prit l'initiative de la trainer jusqu'ici, son épaule s'envenimait mais elle ne voulait pas l'inquiéter. Ils s'installèrent dans la salle d'attente déjà bondé, Jinx se tenait l'épaule en grimaçant par moment, Casey jetait des regards inquiets sur elle lorsqu'elle détournait la tête. Au bout de longues heures d'attente on appela enfin son nom. Jinx se leva et vit avec surprise Casey en faire de même, ses sourcils se haussèrent.
    « Tu serais capable de te sauvé le temps de la visite et de revenir l'air de rien » Lança t-il en réponse à sa question muette. Elle sourit mais ne lui répondit pas, elle s'avança avec lui jusqu'à la salle de consultation que leur avait indiqué l'infirmière débordée. Jinx s'installa sur le lit médical après avoir ôté sa chemise et son débardeur en coton, elle remarqua que Casey détournait les yeux alors qu'elle se changeait, elle s'apprêtait à lui lancé une petite pique lorsque l'on tira le rideau qui les séparaient du reste des urgences. Un jeune médecin aux yeux bleus et aux cheveux bruns vêtu d'une blouse blanche entra dans le « box » et se figea légèrement en constatant que :
    a°) La jeune femme qui se trouvait derrière le rideau était à moitié nue.
    b°) Qu'elle était plutôt, pour ne pas dire trop, jolie
    c°) Qu'elle était accompagnée.
    d°) Qu'elle avait déjà l'épaule bandée.
    e°) Qu'il la connaissait.

    « Winchester c'est ca ? Jinx Winchester ? » Demanda t-il sans consulter ses fiches. La jeune femme ne pu s'empêcher une remarque.
    « Wahou en plus d'être médecin vous êtes voyant ! Votre mère doit être fière de vous ! » Elle sourit amusée de voir Casey lui faire les gros yeux dans le dos du médecin, elle ferrait mieux de ne pas faire sa maline.
    « Non je me suis déjà occupé de vous... Blessure par arme blanche à l'abdomen le mois dernier. » Jinx ne pu s'empêcher de relever qu'il se souvenait d'une patiente vu un mois plus tôt, elle ne fit cependant pas de remarque car elle croisa le regard de Casey, oups... Aurait elle oubliée de lui faire par de cette blessure ??? « Que vous est il arrivé cette fois ? » Ce fut Casey qui répondit.
    « Elle s'est retrouvé prise au piège dans une fusillade là où elle travaille... La balle est ressortit, la blessure était plutôt nette mais depuis la plaie ne cicatrice pas... » Le médecin se tourna vers lui et le détailla quelques secondes, il nota le regard affectueux qu'il posa sur la jeune femme mais aussi la tension dans ses épaules qui témoignait de son inquiétude, ainsi que la lueur protectrice qui brillait dans ses yeux.
    « Vous êtes médecin ? »
    « Barman... »
    « Je vois »
    que voyait il la était la question. « Vous permettez ? » Demanda le médecin en désignant le bandage.
    « Je suis là pour ça, n'ayez pas peur de me faire mal je gere bien la douleur » Répondit Jinx en se décalant légèrement pour qu'il puisse voir son épaules de face et de dos. Cependant elle détourna les yeux lorsqu'il ne fut plus qu'a quelques centimètres d'elle, observant Casey regarder le médecin l'examiner, comme elle aimait le faire ses derniers temps elle le détailla des yeux sans qu'il ne s'en aperçoive, elle ne sentait pas la douleur dans son épaule, ni la morsure de l'aiguille qui rapprochait à l'aide de suture les bords de sa blessure, elle ne réagit que lorsque le médecin lui banda l'épaule et lui tandis une attelle, elle émergea alors car Casey venait de surprendre le regard qu'elle posait sur lui.
    « Une attelle ? Est ce vraiment nécessaire Docteur » Gémit elle pour détourner l'attention de Casey du regard qu'il avait surprit.
    « Si vous voulez garder ses jolies épaules de Chasseuse de prime, je le crains fort Jinx... » Jinx en aurait sourit si la tentative de « drague » du médecin n'était pas aussi évidente et si Casey n'avait pas déjà prit son cœur... Il sembla soudainement se rappeler de la présence de Casey lorsque celui ci se racla la gorge. « Euh... Je vous prescris des analgésique, et il vous faudra conserver votre épaule immobile environ un mois, revenez ici une fois que vous n'aurez plus d'anti-douleur, nous verrons comment à évoluer la blessure. Continuer a changer régulièrement le pansement et a nettoyé la plaie... »
    « Ne vous en fait pas Docteur... J'ai un infirmier personnel... »
    Avait elle lancé en se rhabillant.

    End Flash Back

    Jinx lui lança son petit sourire charmeur en noyant son regard dans le sien, la nature lui avait donné la beauté, autant qu'elle s'en serve pour se sauver la mise nan ?

    « Oh... J'ai toujours préférés qu'un beau brun guitariste s'occupe de moi... et entre nous... Les médecins sont si ennuyeux avec leur reglements ! » Lança t-elle. Il changea brusquement de sujet, demandant s'il la servait...

    « Umh... Habille changement de conversation mais peut efficace, les assiettes sont déjà dressés et devant nous... » Ok elle cherchait à l'embêter, mais ca ce n'était pas nouveau.. « Mais je ne serrais pas contre un petit verre de vin vu que tu le proposes si gentiment... Chéri... » Elle avait ajouté ce dernier mot pour le taquiné, une fois lancé elle était dure a arrêter.


_________________



    I Try to Be Someone Else
    Someone You Can Be Proud
    But It's Not So Easy
    But I promess You, I try

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://south-of-heaven.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just i want you to know [Cas']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just i want you to know [Cas']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* South Of Heaven } :: { Manhattan’s Borough * :: « Upper East Side » :: 66 Madisson Avenue Casey's House-
Sauter vers: